Youssef Rekik

Né en 1940 à Mahrès et mort le 13 mai 2012 à Tunis, est un peintre et acteur.

Il fonde en 1988 le Festival international des Arts Plastiques organisé dans sa ville natale de Mahrès. Festival qui n’a cessé d’attirer des artistes plasticiens et des théoriciens de l’art des quatre coins de la planète. Amoureux de théâtre, de musique, de danse et de poésie, tous attirés, animés par ce désir ardent d’entrer dans la «bonne contamination» seule capable d’engendrer des chefs-d’œuvre synthétiques et un processus d’élaboration continu.

Il a fondé la troupe théâtrale de Nabeul et a écrit et mis en scène des pièces théâtrales qui ont été produites à Sfax. Par la suite, il a découvert ses dons pour la peinture et les arts plastiques en côtoyant de près les deux artistes Hachmi Marzouk et Khélifa Cheltout.

Considéré comme l’une des plus grandes figures de la peinture sur verre, s’inspirant de la calligraphie de Kairouan et de la mythologie orientale, il organise sa première exposition en 1978.

Il devient secrétaire général de l’Union nationale des artistes plasticiens tunisiens dans les années 1990.

Homme de théâtre, il figure parmi les signataires du Manifeste du 11 destiné à moderniser le théâtre national.

Enseignant à Sfax, il dirige les troupes théâtrales de Kairouan, Nabeul et Sfax dans les années 1970. Il joue dans plusieurs pièces et films, dont «Demain, je brûle» de Mohamed Ben Smaïl en 1998.

Référence : http://www.fiap-mahres.com.tn/press/des-ateliers-creatifs-pour-enfant-au-festival-international-des-arts-plastiques-de-mahres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.