Rafik El Kamel

←Retour

Né en 1944 à Tunis, est artiste peintre. Diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis en 1966, il appartient au groupe naissant d’artistes symbolisant le dynamisme et l’esprit d’ouverture des années 1960. Il poursuit sa formation artistique à l’Ecole des Arts Décoratifs à Paris. À partir de 1967 /971, il découvre l’expression épurée de la peinture durant son séjour à Paris. De retour à Tunis, il enseigne à l’Ecole des Beaux-Arts.

Rafik El Kamel peintureIl expose dans diverses galeries dans le monde entier depuis 1966 : expositions annuelles de L’Ecole de Tunis, au salon de Mai à Paris, aux expositions de groupe à Tunis et à l’étranger, à la Biennale des jeunes artistes à Paris en 1977 et en 2002 à l’Institut du Monde Arabe à Paris dans «Perspective sur l’art arabe contemporain».

En 1984, il reçoit le premier Prix de la ville de Tunis et le premier Prix de l’exposition annuelle de l’art contemporain à Tunis.

«Dans leurs compositions, ses toiles nous montrent des hommes et des femmes, des visages et des corps, qui nous renvoient à la chaleur du soleil et à la clarté du ciel. Sa palette est dotée de contrastes d’ocre, rouge et bleu. A les regarder, on entendrait presque les voix, les musiques et l’agitation des lieux et on en sentirait pratiquement les odeurs. Les couleurs sont appliquées légèrement et spontanément ou en plusieurs couches, travaillées avec la spatule et affinées avec de fines linéatures. Ses peintures sont réalisées, pour la plupart, dans un style abstrait et non figuratif. Elles sont l’interprétation d’une idée, une expression, un sentiment et la concrétisation d’un imaginaire libre et sans aucune contrainte. Les couleurs, les formes, les matières prennent alors un autre sens pour le regard qui s’y intéresse et qui en capte l’émotion. Ses œuvres sont très expressives, et la peinture se libère de la représentation jusqu’à l’abstraction dans un lyrisme jubilatoire. Le trait et la trace laissée par le pinceau sur la toile témoignent du lyrisme et de la liberté de l’acte créatif. Le peintre nous offre alors l’immense plaisir de voyager dans ses tableaux et de créer notre propre histoire à travers des indices graphiques et colorés dont il parsème la toile pour notre plus grand plaisir».

Rafik El Kamel peintureRéférences : https://www.femmesdetunisie.com/vernissage-de-lexposition-de-rafik-el-kamel-a-la-galerie-dart-le-violon-bleu/

https://www.facebook.com/mostafa.nouri2/photos/?tab=album&album_id=203967712996955

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.