Patricia Triki

←Retour

Patricia TrikiNée en 1964 à Paris, d’un père tunisien et d’une mère française, est une artiste plasticienne. Elle se lance tardivement dans le domaine artistique, après des études supérieures à Tunis puis à Paris où elle réalise sa première exposition en 1993.

En 1999, le besoin de passer à un travail plus expérimental s’impose à elle. Elle présente des installations dans des lieux non conventionnels.

En 2001, elle présente l’installation Vortex qui sera le point de départ d’une recherche où les voyages, les gens fréquentés et sa vie en seront les nouveaux supports.

Patricia Triki expoEn octobre 2003, elle participe aux «Rencontres d’art contemporain de la Médina».

En 2005, elle présente Vortex 2, projet sélectionné pour participer aux 6e Rencontres Africaines de la Photographie de Bamako. Vortex 2 est constitué de rencontres où se mêlent les différentes catégories de son environnement, familial, amical et professionnel. Ses photographies s’ouvrent désormais sur la mémoire et le lien, dans une relation entre le réel et l’imaginaire. Toute une série de portraits qui s’additionnent à d’autres images placées sous vitrines, dans un esprit de fragmentation constituent l’univers de l’artiste. Patricia Triki a l’art du décalage et de l’investissement de l’espace urbain. (source La Presse 2011).

Elle participe au projet photographique « Regards Posés. Hammams de la Médina de Tunis » afin de sensibiliser les pouvoirs publics et le grand public à la valeur de ce patrimoine et à la nécessité de le sauvegarder.

Elle participe régulièrement à de nombreuses expositions entre Tunis et Paris.

Références : http://intunis.net/fr/art/patricia-k-triki/

http://www.goethe.de/ges/prj/ken/qua/en14307660.htm

Une réflexion sur “ Patricia Triki ”

  1. Ping : Sondos Belhassen - Répertoire des artistes tunisiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.