Ismaïl Bahri

←Retour

Ismaïl BahriNé le 16 mars 1978 à Tunis, est un artiste visuel. Il a suivi des études aux Beaux Arts de Paris et de Tunis.

Son œuvre s’ouvre sur de multiples références culturelles et esthétiques et développe des expérimentations plasticiennes précises et sensibles. Le résultat prend la forme de dessins, de vidéos, de photographies, d’installations ou encore d’hybridations entre ces différents supports. Des matières simples y sont manipulées et conduisent à une transformation, au moyen de gestes et procédés d’inspiration souvent liés au cinéma ou à la photographie.

Ainsi, dans la vidéo «Orientations» (2010), l’artiste filme une déambulation urbaine dans Tunis en cadrant sa caméra sur un verre rempli d’encre noire, agissant comme une lentille et reflétant l’espace environnant. L’interrogation sur la porosité de l’art vis-à-vis du monde contemporain est générée au moyen d’un processus quasi-cinématique reposant sur les principes d’enregistrement, de mise en mouvement, d’invention simultanée d’une surface sensible et d’un écran de projection, à l’aide de moyens tout à fait dérisoires. Si la production de traces constitue un acte de révélation, le retrait, l’effacement des formes sont autant de moyens privilégiés par l’artiste pour développer des expériences. Les étranges rituels qu’il invente déroulent un questionnement sur les limites du visible et de la perception.Ismaïl Bahri

Il a exposé dans divers lieux tels que Les églises de Chelles, le Collège des Bernardins (Paris), la Cinémathèque de Tanger, la Staatliche Kunsthalle (Karlsruhe), Kunst Im Tunnel (Düsseldorf), la Centrale électrique (Bruxelles), le British Film Institute (Londres), la Fondazione Mertz (Turin) et la Calouste Gulbenkian Foundation (Lisbonne).

Il a participé à des expositions à l’étranger : la Biennale de Sharjah, les Rencontres de Bamako, Fotographia Europea, «Mandrake a disparu» et «L’arbre de vie» (en France).

Il a participé à des festivals tels que : Le Busan International Video art (Corée du Sud), Cinemed Festival International Méditerranéen (France), Panorama des cinémas du Maghreb (France) ou Videoformes (Clermont-Ferrand).

Certaines de ces vidéos sont incluses dans des compilations vidéos éditées par le label Lowave.

Expositions personnelles :

  • 2015 – Film à blanc, Galerie Les Filles du Calvaire, Paris
  • 2014 – Sondes, ville de Chelles France – Sommeils, Les Lilas, France – Aflora, Alliance française de Bogota, Colombie – Détail se dilate, Galerie Selma Feriani, Tunis,
  • 2012 – Précipités, Galerie Les filles du calvaire, Paris

Expositions collectives et foires (sélection) :

  • 2015 – Là où commence le jour, Lam Musée d’Art Moderne et Contemporain, Villeneuve d’Asq, France – 10émes rencontres de Bamako, Bamako, Mali – The Pen Moves Across The Earth, Blackwood gallery, University of Toronto Canada – Vernacularity, Wyspa Institut of Art, Gdansk, Pologne
  • 2014 – L’art dans les chapelles, Chapelle de la Trinité France
  • – Biennale de Sharjah11, Emirats Arabes Unis
  • – Le geste premier, BBB centre d’art, Toulouse, France
  • – Museo National de Bellas Artes, Santiago du Chili
  • – Sans matières ajoutées, CNEAI, Chatou, France
  • – Les acquisitions 2012, Artothèque d’Angers, France
  • 2012 – Biennale du Benin, Centre Kora, Cotonou, Bénin – Quand l’art déborde, Groupe Lab’Bel, France – Carthage contemporary (1ère Biennale de Carthage), Musée de Carthage, Tunisie – Point fragile, Londres, Grande-Bretagne
  • 2011 – Lumière noire, Allemagne – Working for change, Biennale de Venise, Italie – Human Frames, Allemagne – After the rage, Athènes, Grèce – Paris photo, Paris, France – Frontières, Lisbonne, Portugal – Art Brussels, Bruxelles, Belgique
  • 2010 – Frontières, Bruxelles, Belgique – Reframing reality, Danemark – Fotographia europea, Italie – Rencontres de Bamako, Afrique du sud

Festivals (sélection) :

  • 2014 NYFF, New-York Film Festival, «Projection» section, Elinor Bunin Munroe Film Center, New York, USA
  • – Media city film festival, Windsor, Ontario, Canada
  • – ALFILM, Berlin, Allemagne
  • – 2013 Cinephemere, FIAC (Foire internationale d’art contemporain), Jardins des Tuileries, Paris
  • – FIDMARSEILLE, Sélection Ecrans Parallèles «Lucioles, de leur disparition, de leur apparition», Marseille, France
  • – Vidéographies 50, Liège, Belgique – Japan Media Festival, Tokyo, Japon
  • 2012 – Sunday’s screening, Paris, France – L’eau et les reflets du monde, Paris, France
  • 2011 – Video IT, Turin, Italie – Busan International video Art, Corée du Sud – Vidéo Transitio, Mexico, Mexique – Resistance(s) III, Cinémathèque de Tanger, Maroc – La vidéothèque ENSBA École des Beaux-arts de Paris, France
  • 2010 – Resistance(s) III Paris, France, Grande Bretagne, Italie
  • – Sunday’s screening 3, Paris, France – Vidéoformes, Clermont-Ferrand, France – Arab shorts, Egypte – Fiav vidéo festival, Casablanca, Maroc
  • – Supermegadrops 6, CRAC Centro Ricerca Arte Contemporanea, Italie
  • 2009 – Cinemed Festival International Méditerranéen, Musée Fabre, Montpellier, France – Video.IT,Turin, Italie – Les instants vidéo, Marseille, France – Expeimental 3, sélection de films de Lowave Osaka, Japon – Optica festival Paris 2009, Paris, France – International Kansk Festival, Moscou, Russie – Videoholica, Varna, Bulgarie – Midden Art Festival, Kalamata, Grèce – Festival des nouveaux cinémas, Paris, France – Athens Art Festival, Athènes, Grèce – Crosstalk video Art Festival, Budapest, Hongrie – Naoussa Film Festival, Naoussa, Grèce – Vienna Intependent Shorts, Vienne, Autriche – Experiments In Cinema, Nouveau Mexique, USA – Ankara Film Festival, Ankara, Turquie – IGVfestival, Dublin, Irelande – Berlin Director Lounge, Berlin, Allemagne
  • – Lateral Mouvement (Adelaïde Film festival), Adelaïde, Australie

Référence : http://www.ismailbahri.lautre.net/files/ismailbahricvavril2012.pdf

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.