Anis Lassoued

←Retour

Anis LassouedNé à Nabeul en 1972 est un réalisateur. En 1998, il obtient son diplôme de réalisateur de l’Institut Maghrébin de Cinéma (IMC) de Tunis et réalise un court-métrage pour son projet de fin d’études, «Le Puzzle» (10 min).

De 2000 à 2005, il est directeur de casting et assistant à la réalisation sur plusieurs films tunisiens et étrangers. En 2000, il participe à un stage à la FEMIS (Paris), et couronne cette formation par un court documentaire, «Le pendule» (10 min).

En 2003, il réalise son premier documentaire, «Les Poupées de sucre de Nabeul» (34min), produit par Amilcar Films, qui a été primé dans de nombreux festivals, dont The Best Idea Award in Anasy (Abu Dhabi, 2008).

De janvier 2003 à décembre 2005, il poursuit des recherches à l’université de Tor Vergata à Rome et réalise trois documentaires sur les traditions communes entre la région du nord de la Tunisie et celle du sud de l’Italie (la Sicile).

En septembre 2007, il tourne son documentaire «Kairouan 1428» (52 min) pour la chaîne Aljazeera Documentary et pour la même chaîne, en 2009, il réalise le documentaire «Un été à Sidi Bouzekri».

En 2006 il réalise une courte fiction, «L’enfant et la moisson magique» produite par Amilcar Films, qui a reçu un bon échos de la part du public et de laanis lassoued critique.

Pour ce film, il obtient de nombreux prix dont :

  • – L’Hadrumete d’Or au FIFEJ (Festival International du Film pour l’Enfance et la Jeunesse) Tunisie (2006),
  • – le Muhr Award au DIFF (Dubaï Internation Film Festival) Dubaï  (2006),
  • – Le Caire d’OR au Festival du Caire, Egypte (2007)
  • – Le Gold Kazoos au festival de Michigan, USA (2007).

Toujours en 2006, il réalise «The Balloon» (La Montgolfière) court métrage de 26 min, un documentaire tourné au Japon pour la chaîne NHK.

Fondateur depuis 2005 de l’Association des Cinéphiles de Nabeul et depuis 2006 du festival «Les Nuits Cinématographiques de Nabeul», «Festival du Film Maghrébin de Nabeul», dont il assure également la direction artistique.

 

L’année 2010, il réalise quatre documentaires sur «Les enfants des villages» pour Aljazeera Children Channel, «Fille-Garçon» (28 min) tourné au Yémen, «Demain… Boutheina» (52 min), tourné en Algérie et «Yacoub l’enfant de la mer» (28 min), tourné en Mauritanie.

En 2012, sortie de sa deuxième fiction produite par Rives Productions, «Sabbat El Aïd», (27 min) qui a été primée plus d’une trentaine de fois à des festivals cinématographiques à travers le monde avec plus de 200 représentations.

Anis Lassoued "Sabbat El Aïd"Synopsis Sabbat El Aïd : C’est l’histoire de Nader (9 ans), un enfant de village, féru de course. A l’approche de l’Aïd, rêve d’avoir des chaussures «merveilleuses» que son père n’a pas les moyens de lui acheter. Nader entre alors dans une quête obsessionnelle à travers ses rêves, ses cauchemars, ses frustrations et ses espoirs inébranlables. L’enfant crée un univers magique où il se réfugie en y invitant les spectateurs.

En 2012, il réalise le film documentaire «L’Opposant» qui raconte l’histoire de Mohamed Taher Khadraoui, un Tunisien anonyme vivant à Kasserine, qui s’est engagé au sein d’un parti politique d’opposition dès 2005, à l’époque où le régime répressif de Ben Ali battait son plein.

En 2015, il asssure la réalisation et la production d’nu feuilleton Omanais tourné en partie en Tunisie.

Des projets, Anis Lassoued en a plein.

Il est constamment sollicité pour participer à des festivals que ce soit en Tunisie ou à l’étranger.

Référence : http://www.arf-tunisie.com/fiche_realisateur.php?id=34

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.