Ali Guermassi

←Retour

Ali GuermessiNé en 1923 et décédé en 1992, est un artiste peintre. Il n’a pas fréquenté les écoles d’art mais son talent lui a permis de ne rien envier aux figures de la peinture tunisienne.

«Adepte de l’art figuratif, il refuse la recherche fortuite, les errances stylistiques et les flâneries abstraites. Il s’applique à représenter des aspects et des paysages de la vie traditionnelle, riche de sa diversité et de sa signification. Ce n’est pas un artiste réaliste, au sens de la représentation minutieuse et objective de scènes et de portraits de la réalité, ni au sens de la reproduction de sujets originaux et singuliers, mais au sens de la recherche de scènes appelées à disparaître sous l’effet d’un modernisme considéré comme dévastateur».

Les sujets qu’il traite portent sur les mœurs d’autrefois, réminiscences et scènes de rites, d’habitudes et d’animation des quartiers populaires. «La danse du boussadia», «le daguèze», «le tisserand», «le chaouachi», «le vendeur de jasmin», «le marchand des quatre saisons», «la porteuse d’eau» ou «le fumeur de kif» sont autant de portraits de personnages jadis familiers qui agrémentent son œuvre, au même titre que les quartiers de la médina qu’il affectionne tant et qu’il dépeint avec émotion, ou les scènes de vie quotidienne : le bain maure, le café arabe ou les fêtes traditionnelles.

Une galerie porte son nom et un timbre postal a été émis en 1993, en hommage à son œuvre et à sa contribution à l’art en Tunisie.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ali_Guermassi

http://www.babnet.net/festivaldetail-117303.asp

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.