Aïcha M’Barek & Hafiz Dhaou (duo)

←Retour

Aïcha M’Barek & Hafiz DhaouiAïcha M’Barek et Hafiz Dhaou sont nés à Tunis, et vivent et travaillent aujourd’hui à Lyon. Ils constituent la Compagnie CHATHA en 2005 et créent depuis ce jour leurs spectacles ensemble.

Après avoir intégré le Conservatoire de Musique et Danse de Tunis, ils rejoignent en 1995 le Sybel Ballet Théâtre, et participent aussi aux différents projets de Fadhel Jaziri.. Il étudi- ent en parallèle le cinéma au sein de l’Institut Maghrébin de Cinéma (IMC) à Tunis.
C’est en 2000 qu’ils intègrent le CNDC d’Angers, à la faveur de bourses de l’Institut Français de Tunis.

Aicha obtient ensuite un Master IUP Métiers des Arts et de la Culture à l’Université Lyon 2, et devient danseuse interprète de la chorégraphe Sophie Tabakov / Cie Anouskan.

Hafiz quant à lui, danse pour Abou Lagraa dès 2003, et suit la formation E.X.E.R.C.E dirigée par Mathilde Monnier au CCN de Montpellier.

Il participe aussi a plusieurs pièces de Héla Fattoumi et Eric Lamoureux et est Interprète associé au CCN de Caen sur divers projets.

Les deux chorégraphes créent leur premier duo Khallini Aïch (Ma vie à t’espérer) en 2004, puis Khaddem Hazem (L’ouvrier du bassin) en 2006, VU en 2008, à la Biennale de danse de Lyon, puis Kawa, solo à deux en 2010. En 2011, à l’invitation des Ballets de Lorraine-CCN Nancy ils créent Un des Sens, pièce pour 28 danseurs.

KHARBGA – jeux de pouvoir et Do You Believe me ? sont créés en 2011, puis le duo Toi et Moi en 2013. Ils créent le septet Sacré printemps ! en 2014 et Narcose en 2017, enfin Ces Gens-là! en 2018 et L’Amour sorcier avec le musicien Jean-Marie Machado en 2019.

2010 est une année charnière, durant laquelle se créé pour la compagnie une ouverture à l’international : en Afrique, Asie, Moyen Orient, Amérique du nord… C’est l’occasion pour les deux chorégraphes d’établir une correspondance à distance, qui sera la matrice de Kawa, solo écrit à deux mains. Pièce marquant un tournant artistique dans la vie et l’évolution de la compagnie.

En 2011 et 2012, ils sont nommés directeurs artistique du Festival Les Rencontres Choré- graphiques de Carthage Tunis Capitale de La Danse. Ils se voient aussi confié plusieurs cartes blanches au MUCEM – Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée à Marseille, également au Kampnaguel à Hambourg , à Limoges au festival des Francophonies en Limousin.

Ils collaborent au symposium Dewan en Jordanie, intègrent tous deux le comité d’Ori- entation de l’Institut Français Paris pour la Triennale Danse l’Afrique Danse jusqu’en 2020.

Les deux chorégraphes ont été artistes associé de 2011 à 2013 au Théâtre Louis Aragon à Tremblay-en-France et à la Maison de la Danse de Lyon en 2014 ; en résidence longue à Bonlieu Scène Nationale d’Annecy, au MOUSSEM – Nomadisch Kunstencentrum à Anvers puis à Bruxelles.aicha et hafiz sacré printemps

Ils ont été Artistes associés à VIADANSE au CCN de Belfort Franche comté de 2016 à 2018, avec lequel ils ont mené le projet participatif Les Planeurs en partenariat avec la Scène Nationale Les 2 Scènes à Besançon. Ils disposent d’un studio de travail à Lyon, qu’ils partagent avec les compagnies avec le soutiens de la ville de Lyon , la Drac et région Auvergne Rhône Alpes.

Aicha M’Barek et Hafiz Dhaou sont  artistes associés à l’Espace des Arts Scène nationale de Chalon sur Saône, à l’Esplanade de Divonne et à l’Université Jean Moulin Lyon 3.

Références : http://www.numeridanse.tv/fr/video/2286_la-minute-du-spectateur-aicha-mbarek-et-hafiz-dhaou

http://theatre-chaillot.fr/danse/hafiz-dhaou-aicha-mbarek/kharbga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.