Abdelwaheb Jilani

←Retour

Abdelwaheb Jila

Paris aquarelle

Abdelwaheb Jilani dit Beppo Abdelwhab alias Abdul, né en 1890 à Salammbô et décédé en 1961, est un artiste peintre. Il est le frère de l’historien, écrivain et diplomate Hassan Hosni Abdelwaheb. Issu de la grande bourgeoisie tunisoise, il a suivi des études dans le prestigieux Collège Eton à Brighton, proche de la banlieue de Londres.

En 1911, il s’installe à Paris où il fréquente plusieurs ateliers de peinture et devient disciple de Jean-Paul Laurens.

Il a été l’ami de la majorité des peintres de l’Ecole de Paris et particulièrement de Modigliani, Brancusi, Soutine et Van Dongen, pour ne citer qu’eux. Il tissa une amitié devenue légendaire avec Pascin qui venait à Salammbô pour chercher la paix et la plénitude.

En 1912, Abdelwaheb Jilani est le premier Tunisien à exposer ses œuvres au Salon Tunisien qui a ouvert ses portes en 1894 et qui a accueillie les pionniers de la peinture tunisienne.

C’est en 1917 qu’Abdelwaheb Jilani fait la connaissance de la jeune artiste peintre anglaise Freda Clarence Lamb, qu’il épousa quelques années plus tard.

C’est ainsi qu’en 1953, Marcel Sauvage, historien de l’art, décrit Abdelwaheb Jilani dans sa période parisienne : « Un vrai prince des milles et une nuits, jeune, beau, libre d’allure et d’esprit. Avec une intelligence et un goût très rafiné ».

Références : Marcel Sauvage,  » Abdul, l’aquarelliste tunisien « , Le Magazine de l’Afrique du Nord, numéro spécial, juillet-1953  http://www.tunisiartgalleries.com/index.php?option=com_content&view=article&id=263:la-vie-occultee-de-jilani-abdul-wahab-1890-1961&catid=27:tagstoryhistoire-de-lart-et-de-lartiste&Itemid=21

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.