Abdelatif Ben Ammar

←Retour

Abdelatif Ben AmarNé le 25 avril 1943 à Tunis, est réalisateur. Après des études supérieures en mathématiques, il suit des études de cinéma à Paris et sort diplômé de l’IDHEC en 1965.

A son retour en Tunisie, il est engagé par la SATPEC comme opérateur et commence à tourner des courts métrages et à assister des réalisateurs tunisiens et étrangers. En 1970 il sort son premier long métrage «Une si simple histoire» puis fonde avec Abdellatif Layouni une société de productions, «Latif Productions». Il co-produit alors «Les baliseurs du désert» de Nacer Khemir (1983) et «Coeur nomade» de Fitouri Belhiba (1988). Il tourne des documentaires, des fictions et des spots publicitaires. Il fonde également une société de post-production, la Ben Duran.

Outre ses réalisations et productions de films documentaires et de fictions, il a été premier assistant-réalisateur sur «Justine» de Josef Strick (1968), «Biribii» de Daniel Moosman (1970), «Le Messie» de Roberto Rossellini (1974), «Les Magiciens» de Claude Chabrol (1975), et directeur de production sur «Jésus de Nazareth» de Franco Zeffirelli (1976).

Filmographie en tant que réalisateur :Abdelatif Ben Amar "Aziza"

  • 1966 : 2 + 2 = 5 (court métrage
  • 1967 : Le Cerveau (court métrage)
  • 1967 : Opération yeux (court métrage)
  • 1968 : L’Espérance (court métrage)
  • 1970 : Une si simple histoire (long métrage)
  • 1971 : Sur les traces de Baal (court métrage)
  • 1972 : Mosquées de Kairouan (court métrage)
  • 1974 : Sejnane (long métrage)
  • 1975 : Sadiki (court métrage)
  • 1979 : Kairouan, la Grande Mosquée (documentaire)
  • 1980 : Aziza (long métrage)
  • 2002 : Le Chant de la noria (long métrage)
  • 2002 : Farhat Hached (documentaire)
  • 2003 : Pas sur les nuages (long métrage)
  • 2010 : Les palmiers blessés (long métrage)

Recompenses :

Il reçoit de nombreuses distinctions aux JCC :

  • Tanit de bronze aux JCC 1970 pour Une si simple histoire.
  • Tanit de bronze aux JCC 1974 pour Sejnane ainsi que le Prix spécial du jury au FESPACO 1976 pour Sejnane.
  • Tanit d’or aux JCC 1980 pour Aziza et Sélection à la Quinzaine des réalisateurs au Festival de Cannes 1980 pour Aziza.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.