Zoubeida Bchir

←Retour

Zoubeïda BchirNée en 1938 et décédée le 21 août 2011, est l’une des plus grande poétesse des années 60. Elle a su imposer un genre nouveau dans l’écriture poétique. Elle est considérée comme une poétesse pionnière en Tunisie, unique en son genre dans le monde arabe, pour la noblesse de ses paroles, sa sensibilité et sa fibre sentimentale aiguëe. Les plus grands poètes lui ont toujours reconnu un rang d’avant-garde.

Elle est la première femme tunisienne à publier en 1968, un recueil de poésie ayant pour titre « Hanine » (Nostalgie).

zoubeida-bchir-alaElle a publie par la suite (2002) un autre recueil « Ala » et une nouvelle « Refrain mélancolique » qui a reçu, en 1958, le Premier Prix de Radio France Internationale (RFI) à Paris.

Un prix annuel a été crée en 1995, avec le concours du club Tahar Haddad et le Centre de Recherche d’Etudes de Documentation et d’Information sur la Femme (CREDIF), portant son nom : « Le Prix Zoubeida Bchir des écrits féminins ».

Elle s’est distinguée par ses émissions culturelles diffusées sur les ondes de la radio tunisienne ainsi que par ses poèmes publiés dans plusieurs revues de l’époque.

Elle a contribué à l’enrichissement de la scène littéraire tunisienne.

Références : http://www.credif.org.tn/index.php?option=com_content&view=article&id=22&Itemid=264&lang=fr

http://www.turess.com/fr/tapfr/103283

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.