Zeineb Henchiri

←Retour

Zeïneb BenchiriNée en Tunisie, est une photographe. Après des études à l’Université de Tunis où elle obtient son diplôme en psychologie, elle part en France et obtient un diplôme en Arts Plastiques, spécialité Photographie ainsi que son diplôme en Psychologie, Neurosciences Cognitives à l’Université de Rouen.

Elle a été membre de l’atelier photo de L’ESPE (Rouen).

De 2010 à 2012, elle est membre du Club photo de Tunis avec le photographe Hamideddine Bouali.

En 2012 et 2010, elle est photographe officiel de la 3ème Biennale Internationale d’Art Contemporain « Dream City », (Tunis).

En 2011/2012, elle était membre du collectif de photographes «Dégage» qui a exposé à travers la Tunisie et dans divers pays du monde.

En novembre 2014 elle participe à l’exposition sous le thème de « DjerbaHood », au Théâtre des feux de la rampe, à Paris.

Elle a également participé en novembre 2011 à une exposition sur la Tunisie à l’Espace Reuilly à Paris, ainsi qu’à l’Exposition « Citoyennement Votre » à Maison de la culture Ibn Khaldoun à Tunis.

Elle a exposé un peu partout en Europe (Paris, Berlin, Genève, Lisbonne) et a effectué plusieurs reportages journalistiques et aussi des projets artistiques personnels.

Zeineb Henchiri "Knot"

« Knot »

En 2015, elle expose à Rouen puis à Paris sont projet personnel « Knot! Ou l’absurde perversion du double-lien» : Six individus, une seule histoire, vingt neuf images. Elle a travaillé sur une vision singulière de la schizophrénie, nourrie par des lectures, des films et des pièces de théâtre. Cette exposition présentait des images de cette maladie non pas pour alimenter les stéréotypes ou documenter les conditions de prise en charge de celle-ci, mais pour permettre d’imaginer les sensations perçues par les malades.

Zeineb Henchiri par elle même :

«Amoureuse du genre humain par définition, j’ai toujours cherché, par tous les moyens, de cerner l’Homme sous toutes ses facettes. Cette recherche est alimentée par une observation prolongée et une curiosité sans limite. Cette discipline, au delà du versant artistique, représente pour moi une manière d’interroger le temps et ses dérives, l’espace et son infini, l’humain et sa société. L’art, toutes disciplines confondues, mais aussi la psychologie, les neurosciences viennent nourrir une approche photographique qui se veut complète et en perpétuelle évolution».

Références : http://zeinebhenchiri.wixsite.com/photographe

https://rockinradiorouen.wordpress.com/2015/05/28/itw-zeineb-henchiri-knot-ou-labsurde-perversion-du-double-lien-2/

sa page facebook : https://www.facebook.com/zeinebhenchiriphotographe/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *