« Z »

←Retour

z« Z » est caricaturiste. Architecte de formation, «Z» pratique l’art de la caricature depuis le début des années 2007. Avec sa plume pour seule arme, il dénonce dans son blog satirique les dérives du régime de Ben Ali. Il livre des dessins qui s’attaquent crûment et férocement à la censure et aux tabous de la société tunisienne. Il reçoit fréquemment des menaces de mort. Pour pouvoir continuer à travailler librement, il est contraint de conserver son pseudonyme et un anonymat total. Il refuse de donner son nom.

Pourquoi «Z» ? Il a pris ce pseudo par hasard quand il s’est agi de rentrer un code pour ouvrir son blog, «debatunisie.com». Sa démarche, sans concession, est clairement politique : elle vise tous ceux qui bloquent l’évolution de la société tunisienne, entre Ben Ali, les islamistes et les salafistes. Il revendique une «liberté totale» pour, dit-il, «détabouïser».

Pour cette «détabouïsation», son trait se fait âpre, féroce et sans pitié. Il entend «aller jusqu’au bout» et approuve Charlie Hebdo quand cet hebdomadaire publie des caricatures de Mahomet.

Aujourd’hui, ses dessins pertinent continuent de faire grincer les dents des puissants. Le déclic survient lors d’un voyage au Venezuela où il travaille dans les quartiers défavorisés de Caracas :

 « Les gens ne prêtaient pas attention aux injustices dont ils étaient victimes et acceptaient leur situation sans rien dire, explique-t-il. Cela m’a réveillé sur mon propre pays. En rentrant en Tunisie, je me suis rendu compte qu’il y avait un problème, que ça ne tournait pas rond. J’ai ressenti une profonde indignation».

Il crée son blog en 2007, en s’intéressant uniquement aux questions d’urbanisme. Un moyen habile de dénoncer la mauvaise gestion, la corruption, les inégalités sociales. Mais très vite, son horizon s’élargit et il commence à commenter l’actualité politique avec un humour décapant et une grande finesse. Passionné de dessin, il illustre son blog de caricatures colorées de Ben Ali, de Leïla et de tout le landerneau politique.

« Je me vois plus comme un artiste que comme un militant. Le système m’inspirait énormément ; on avait l’impression d’être dans Orwell ! ».

Références : http://www.debatunisie.com

http://geopolis.francetvinfo.fr/un-an-apres-le-massacre-de-charlie-le-caricaturiste-z-parle-de-son-travail-91883

http://afrique.lepoint.fr/actualites/tunisie-z-le-caricaturiste-masque-s-expose-12-02-2015-1904536_2365.php

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.