Yasser Jeradi

←Retour

Yasser JeradiNé à Gabès est musicien, auteur, compositeur et interprète et acteur de la scène alternative tunisienne. Il est également sculpteur et calligraphe. Diplômé des Beaux Arts de Tunis spécialité sculpture, il apprend la calligraphie elkhatt el maghribi (lécriture arabe) au Centre National de la Calligraphie arabe.

La Musique : Le déclic pour la musique, il l’a eut à 19 ans grâce à l’un de ses professeurs qui, un jour, a fait écouté à ses élèves «Imagine» de John Lenon. C’est à partir de ce moment qu’il a pris conscience de la profondeur et de la beauté de la musique. Fervent admirateur de Cheikh Limam, il décide de s’acheter sa première guitare et de fonder son propre groupe de musique «Frogs». C’est dans les lycées et les universités qu’avec son groupe, ils donnent leurs premiers concerts. Il se met à écrire les textes de ses chansons et à mettre en musique son premier titre «Sket» (silence) en référence à Ahmed El Dorra, cet enfant palestinien qui a été abattu dans les bras de son père, par l’armée israélienne.Yasser Jeradi sur scène

En 2005, il monte sur scène dans un événement en hommage à Cheikh Limam organisé à El Teatro.

Il fonde par la suite son groupe Dima Dima, qui opère la fusion entre divers styles de musique.Il est l’auteur notamment de l’une des mélodies les plus célèbres «Dima Dima». La scène le révèle au grand public. Acteur de la scène alternative tunisienne, connue jadis par un public d’avertis, il s’est trouvé sous les feux de la rampe après le 14 janvier 2011 où il a beaucoup été sollicité pour des concerts en Tunisie et à l’étranger, à titre bénévole, la plupart du temps.

La calligraphie, ce qu’il en dit :

« Elle permet une grande marge de liberté et présente peu de règles, contrairement aux autres styles. Depuis, je me suis spécialisé dans cette écriture que je transpose sur des supports modernes. On a tendance à sacraliser la calligraphie arabe, alors qu’elle est conviviale et ouverte à toutes les spéculations graphiques, ainsi qu’au dialogue avec différents matériaux ».Yasser jeradi calligraphie

«Yasser voit son tableau comme une recherche sur la calligraphie contemporaine et sur la matière. La valeur de l’œuvre étant dans ce que l’artiste peut faire à partir des matériaux dont il dispose et la façon avec laquelle il les transforme. Riche de ses influences plastiques et musicales ainsi que cinématographiques, il est pour les mélanges de genres. Cet artiste polyvalent nourrit l’espoir de voir les arts plastiques mieux connus et appréciés de la part du large public tunisien».

 (Source : http://www.tuniscope.com/article/847/culture/art/l-art-et-la-matiere-au-service-de-la-calligraphie)

Son engagement, il l’exprime également à travers la Fédération Tunisienne des Ciné-Clubs et la Fédération des Cinéastes Amateurs.

Références : https://www.youtube.com/watch?v=hU4UGuL23Ow

http://www.alhayat.com/Articles/4589319/ياسر-جرادي—–فنان-متعدّد-صنعه-الإحباط

http://safa.nasri.free.fr/yasser.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.