Yahia Turki

←Retour

Yahia TurkiNé en 1903 à Istanbul et décédé le 1er mars 1969, est un artiste peintre qualifié de «Père de la peinture tunisienne». Né d’une mère turque et d’un père djerbien, il suit ses études primaires à l’annexe du Collège Sadiki, puis au lycée Carnot de Tunis. Il fréquente parallèlement l’école coranique où il se pique d’intérêt, pour la première fois, pour l’agencement de formes et de couleurs des tablettes d’écriture. Il poursuit ses études secondaires au lycée Alaoui où il se fait déjà remarquer pour ses talents d’artiste. Il entreprend une formation académique au Centre d’Enseignement d’Art, qui deviendra en 1930, l’École des Beaux Arts de Tunis.

Il connaît ses premiers succès dès 1923 au Salon tunisien. Il obtiendra ensuite une bourse et se rendra à Paris en 1927, où il rencontre et se lie d’amitié avec Albert Marquet et Lucien Mainssieux. En 1928, il participe à l’Exposition coloniale des artistes français et au Salon des indépendants.

De retour à Tunis en 1935, il expose une série d’œuvres sur des thèmes parisiens. En 1936, des toiles tunisoises, belges et parisiennes sont présentées dans « Le Petit Matin », quotidien de l’époque. A partir de cette date, ses expositions personnelles devinrent annuelles. Il participa également à la Société Coloniale des Artistes français et au Salon des indépendants en France. Il devient, après Pierre Boucherle, Président de l’Ecole de Tunis de 1956 jusqu’à son décès.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Yahia_Turki

http://www.artprecium.com/catalogue/vente_72_sculptures-tableaux-modernes-et-contemporains/lot_16_yahia-turki-1902-1969#.WAOXkGWTn04

Galerie : http://www.artnet.com/artists/yahia-turki/past-auction-results

– Aïcha Filali, Yahia Turki Père de la peinture en Tunisie, coll. Peinture, éd. Cérès Productions, Tunis, 2003

Bibliographie – Les Pionniers de la peinture en Tunisie – Ministère de la Culture, Tunis. Juin 2002.

Une réflexion sur “ Yahia Turki ”

  1. Ping : Sadok Gmach - Répertoire des Artistes Tunisiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.