Tahar Bekri

←Retour

Tahar BekriNé en 1951 à Gabès, est un poète de langue française et arabe. Il vit à Paris depuis 1976. Ecrit en français et en arabe. Il a publié une vingtaine d’ouvrages (poésie, essai, livre d’art). Sa poésie, saluée par la critique, est traduite dans différentes langues (russe, anglais, italien, espagnol, turc, etc.). Elle fait l’objet de travaux universitaires.

Son œuvre, marquée par l’exil et l’errance, évoque des traversées de temps et d’espaces continuellement réinventées. Parole intérieure, elle est enracinée dans la mémoire, en quête d’horizons nouveaux, à la croisée de la tradition et de la modernité. Elle se veut avant tout chant fraternel, terre sans frontières.

Tahar Bekri est considéré aujourd’hui, comme l’une des voix importantes du Maghreb. Il est actuellement Maître de conférences à l’Université de Paris X-Nanterre.

Œuvres

Poésie

  • «Le Laboureur du soleil» suivi de «Les Grappes de la nuit», éd. Silex, Paris, 1983, rééd. L’Harmattan, Paris, 1991
  • «Le Chant du roi errant», éd. L’Harmattan, Paris, 1985
  • «Le Cœur rompu aux océans», éd. L’Harmattan, Paris, 1988
  • (arabe) «Poèmes à Selma», éd. Hiwar, Rotterdam, 1989, rééd. L’Harmattan, Paris, 1991
  • «La Sève des jours» (CD), éd. Sonore Artalect, Paris, 1991
  • «Les Chapelets d’attache», éd. Amiot Lenganey, Paris, 1993, rééd. L’Harmattan, Paris, 1994
  • (arabe) «Journal de neige et de feu», éd. L’Or du Temps, Tunis, 1997
  • «Les Songes impatients», éd. L’Hexagone, Montréal, 1997, rééd. Aspect, Nancy, 2004
  • «L’Horizon incendié», éd. Al Manar, Neuilly-sur-Seine, 2002
  • «La Brûlante rumeur de la mer», éd. Al Manar, Neuilly-sur-Seine, 2004
    "Je te nomme Tunisie"

    « Je te nomme Tunisie »

  • «Si la musique doit mourir», éd. Al Manar, Neuilly-sur-Seine, 2006
  • «Les dits du fleuve», éd. Al Manar, Neuilly-sur-Seine, 2009
  • «Je te nomme Tunisie», éd. Al Manar, Neuilly-sur-Seine, 2011
  • (ar)(fr)(en)(de)(br)(ga) «Si la musique doit mourir» (CD de poésie ; musique de Pol Huellou), éd. Goasco, Plougasnou (Bretagne), 2011
  • (ar)(fr) «Au souvenir de Yunus Emre», éd. Elyzad, Tunis, 2012
  • «La nostalgie des rosiers sauvages», acryliques d’Annick Le Thoër, éd. Al Manar, Neuilly-sur-Seine, 2014

Essais

  • Malek Haddad, l’œuvre romanesque. Pour une poétique de la littérature maghrébine de langue française, éd. L’Harmattan, Paris, 1986
  • Littérature de Tunisie, Europe, n°702, octobre 1987
  • Littératures du Maghreb. Bibliographie sélective, éd. CLEF, Paris, 1989
  • Littératures de Tunisie et du Maghreb, éd. L’Harmattan, Paris, 1994
  • De la littérature tunisienne et maghrébine et autres textes, éd. L’Harmattan, Paris, 1999
  • Marcher sur l’oubli, entretiens avec Olivier Apert suivi de poèmes et textes, éd. L’Harmattan, Paris, 2000
  • «En guise de préface à la littérature tunisienne», Siècle 21, n°21, 2012
  • Poésie de Palestine (anthologie), trad. de l’arabe et de l’anglais, éd. Al Manar, Neuilly-sur-Seine, 2013

Création en prose

  • «Étés d’ombre et de lumière», carnets dans Dernières nouvelles de l’été, écrit en collaboration avec Hélé Béji, Ali Bécheur, Colette Fellous et Alain Nadaud, éd. Elyzad, Tunis, 2005
  • «Le Livre du souvenir» (carnets), éd. Elyzad, Tunis, 2007
  • « Je revois ma mère » (récit), «Ma mère» (ouvrage collectif), éd. Chèvrefeuille étoilée, Montpellier, 2008
  • « Trois villes pour un volcan sous la mer » (récit), Enfances tunisiennes (ouvrage collectif), éd. Elyzad, Tunis, 2010
  • «Salam Gaza» (carnets et poésies), éd. Elyzad, Tunis, 2010

Œuvres traduites

  • (tr) Necla Isik et Tahar Bekri, Gezgin Kralin Turkusu (Le Chant du roi errant), éd. BDS Yayinlari, Istanbul, 1996
  • (es) Leonor Merino et Tahar Bekri, Los Suenos impacientes (Les Songes impatients), éd. Huerga & Fierro Editores, Madrid, 2002
  • (ru) Svetlana Projogine et Olga Vlassova, Поэзия Тахара Бекри (poésie de Tahar Bekri), éd. Académie des sciences/Institut de l’Orient, Moscou, 2002
  • (it) Manuella Raccanelllo et Tahar Bekri, Il rosario degli affetti (Les Chapelets d’attache), introd. Graziano Benelli, éd. Bulzoni Editore, Rome, 1997
  • (fr)(en) Patrick Williamson et Tahar Bekri, Unknown Seasons (Inconnues Saisons, anthologie personnelle), éd. L’Harmattan, Paris, 2000
  • (tr) Medine Sivri, Metin Cengiz et Tahar Bekri, Sabırsız Düşler (Les Songes impatients), éd. Siir, Istanbul, 2012

Site : http://tahar.bekri.free.fr

http://www.huffpostmaghreb.com/loic-barriere/tahar-bekri-itineraire-du_b_3533547.html

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *