Souhir Ben Amara

←Retour

Souhir Ben AmaraNée le 27 novembre est une actrice tunisienne de cinéma, théâtre et télévision. Passionnée d’art dès sa jeunesse, c’est à seize ans qu’elle décide d’en faire réellement son métier. Après avoir obtenu son baccalauréat, elle étudie à l’Institut Supérieur des Arts Multimédia de la Manouba, où elle obtient un diplôme en réalisation cinématographique notamment grâce a son projet de fin d’étude «Le chat a dit». Ce dernier remporta le prix du Festival International du Film Amateur de Kélibia (FIFAK)

Au cinéma, elle fait ses débuts dans le long métrage, « Always Brando 2011 » de Ridha Béhi dans le rôle de Zina.

Nouri Bouzid "Millefeuille"Mais c’est surtout avec « Millefeuille » (Menmoutech), sorti en 2013, de Nouri Bouzid où elle incarne le rôle de Aïcha, qu’elle connait un grand succès. Le film fut très bien accueilli par les critiques aussi bien dans le monde arabe qu’en France.

A la télévision, elle débute en 2008 dans les séries « Maktoub » de Sami El Fahri dans le rôle de Lily et comme invitée d’honneur dans la série comique a succès « Choufli Hal » de Slaheddine Essid.

Elle enchaînera depuis, les succès à chaque saison ramadanesque où elle joue des rôles principaux. Ainsi elle jouera en 2009 dans « Achek Assarab » de Habib Mselmani.

En 2010 elle brillera dans la série « Min Ayam Maliha » d’Abdelkader Jerbi.

Deux ans plus tard, elle s’attaque au registre comique dans «Dipanini» de Hatem Bel Hadj.

En 2013, dans la série «Yawmiyat Imraa» du réalisateur Mourad Ben Cheikh elle marquera les esprits des tunisiens dans le rôle de Donia, jeune femme pétillante atteinte du sida qui finit par se suicider.

La même année elle clôture le Festival International de Hammamet où elle fait la lecture d’un texte théâtral «Hêtre» de la jeune écrivaine et metteur en scène belge Céline Delbecq.

L’année d’après en 2014, elle est appelée à être membre du jury au Festival Maghrébin du Film Court Métrage à Oujda (Maroc).

Elle est aussi la star de la première production télévisuelle libyenne «Dragunov» de Oussema Rezg.

En 2015, elle incarne le rôle de la douce docteur Linda dans la série «Lilet Chak» du réalisateur Majdi Smiri.

En parallèle, elle joue Sandra un personnage machiavélique et opportuniste dans la série « Hkeyet Tounsia » de Nada Mezni Hfaiedh.

Elle fait également une apparition dans un film étranger dans le rôle de Fatima dans le téléfilm « Anna e Yussef » de la réalisatrice Cinzia Th Torrini diffusé sur la première chaine italienne Rai 1.

2015, elle joue dans sa première pièce de théâtre « Tounès » du metteur en scène Ahmed Amine Ben Saad qui clôture les Journées Théâtrales de Carthage.

En 2015, elle est appelée a être membre du jury des «Journée Cinématographique de Carthage» pour le prix « Safi-Faye » de la meilleur réalisatrice.

Références : son site http://souhirbenamara.com

http://jetsetmagazine.net/jetset,mag/souhir-ben-amara.16.3447.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.