Sarra Abidi

←Retour

Sarra AbidiNée le 14 octobre 1972 à Gabès, est une cinéaste. Issue de la Fédération des Cinéastes Amateurs (FTCA), elle obtient en 1997 une maîtrise de Sciences et Techniques des Arts, spécialité Design Graphique. La même année elle réalise son premier film «Errance», un documentaire de 13 minutes. En 1998, elle rejoint l’agence Serviced spécialisée dans la communication et la publicité en tant que graphiste, tout en continuant à cultiver sa passion pour le cinéma.

En 2000, à l’occasion d’un stage au Canada à la station de la Télé Radio Canada et d’une formation à l’Institut de l’Image et du Son à Montréal, elle réalise un documentaire de 13 minutes intitulé «Muses de Québec» produit par Radio Canada.

L’année suivante, elle entame une nouvelle formation cinématographique à l’Institut Français de Coopération sous l’égide de la célèbre école française la FEMIS.

En 2003, elle intègre l’INSAS une grande école de cinéma en Belgique, pour des études de montage.

En 2005, elle co-réalise avec Joëlle Philipot, «A case of vanity» un long métrage documentaire.

De retour en Tunisie, elle écrit et réalise en 2006, son premier court métrage de fiction «Le rendez–vous» qui a été sélectionné aux JCC 2006 et au FESPACO 2007.

En 2015, sort son film «Benzine» qui traite de la dimension humaine de l’immigration clandestine et tout particulièrement des parents restés au pays qui sont incapables de comprendre et d’empêcher leurs enfants de se jeter dans l’inconnu.

Elle est également enseignante à l’Institut des Beaux Arts de Nabeul (2002 – 2003), à l’Institut Supérieur de l’Audiovisuel et de Multimédia ISAMM (2007 – 2009), et à l’école de cinéma l’EAD (2008 – 2009).

Sarra Abidi "Le dernier wagon"Filmographie :

  • 1997 : «Errance»
  • 2006 : «Le Rendez-vous» (Ahlem)
  • 2000 : «Musés» de Québec
  • 2005 : «A case of vanity»
  • 2009 : «Le Dernier Wagon» (CM)
  • 2011 : «111 Rue de la poste»
  • 2015 : «Benzine»

Synopsis le dernier wagon : C’est l’histoire d’une écrivaine quadragénaire fauchée qui vit seule avec son chat dans un vieil appartement de Tunis. La solitude et l’indigence font qu’elle n’accorde plus d’importance à sa vie. Au moment où elle pense tout abandonner, l’écriture et peut-être même la vie, elle apprend que son roman va être édité.

En tant qu’assistante de réalisation :

  • 2000 : «Les rescapés de la dérive», de Khaled Barsaoui (CM documentaire)
  • 2002 : «La fille du kiosque» Téléfilm
  • 2002 : «JCC an II» (CM documentaire)

Références : http://www.africultures.com/php/?nav=personne&no=10727

http://www.cinematunisien.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2052&Itemid=69

https://vimeo.com/83722716

One reply on “Sarra Abidi”

  1. Ping :Sondos Belhassen - Répertoire des Artistes Tunisiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.