Sana Jemmali Ammari

←Retour

Sana Jemmali AmmariSana Jemmali Ammari est une artiste plasticienne et performer. Elle est actuellement professeur de l’enseignement supérieur. Sa thèse de doctorat avait pour thème «vers un paysage-visage ». 

Elle a participé à plusieurs colloques internationaux, et publié plusieurs articles et deux ouvrages.

Bien qu’elle se soit consacrée initialement à la céramique, elle s’oriente vers les installations et la performance. Faisant suite à ses différentes recherches sur la déformation, elle aborde la thématique de la résonance et la synchronisation.

En 2015, elle présente dans le cadre de l’exposition de l’Union des Artistes Plasticiens Tunisiens au Palais Abdelliya, une vidéo performance intitulée «Choix une dramaturgie plastique du corps en mouvement». Le corps pâteux sera régulièrement inventé et transformé pour sortir du lot et de l’ordinaire. Le pouvoir de ce corps en mouvement mène à la défiguration et la transformation éphémère. En se transformant en quelqu’un d’autre, le corps devient fluide.

Sana Jemmali Ammari "Vers un paysage-visage"Elle est l’auteure «De la résonance de l’imaginaire de l’œuvre», un livre qui fait l’analyse du travail plastique et met en relation différentes disciplines dont la dissipation de chacune crée une résonance.

«Vers un paysage-visage» est édité en 2012 : «Cette étude fait le récit d’une promenade dans le paysage et décrit tous les gestes des mains nues dans une démarche qui valorise un travail très physique. Il s’agit d’un retour à la terre dans la nature. Je voulais bâtir des constructions qui donnent un sens à l’environnement, soit par la manière d’élever, soit par la manière de pendre les pierres enduites de terre mouillée. Avec certains vides, le mur devient fenêtre, permet l’observation, et continue à s’élargir suivant le désir de l’oeil. Dans ce va-et-vient entre le dedans et le dehors, entre le proche et le lointain, commence la recherche d’un paysage-visage. Une matière bouge pendant l’aurore et le crépuscule montre le visage par le paysage. Ainsi un visage fantastique apparaît-il dans le jeu du regard et de l’imaginaire, un visage du passé surgit et le mur devient une mosaïque où l’art contemporain a les possibilités de puiser».

Céramique, photographie numérique, vidéo, performance sont des expressions de l’intériorité qui contribue à une prise de conscience du monde. L’argile devient le territoire du regard, la main travaille la terre et y laisse son empreinte.

 

Références : https://www.youtube.com/watch?v=4v3G5Bc8hl4

https://www.youtube.com/watch?v=9ctU9xxYALE

http://www.lepetitjournal.com/tunis/a-voir-a-faire/208943-portrait-sana-jemmali-ammari-artiste-plasticienne-et-performer

2 replies on “Sana Jemmali Ammari”

  1. Sana Jemmali ammari sur

    Bonjour, merci pour votre attention. Je voudrais juste vous tenir au courant que je ne suis plus maître de conférences et que je suis Professeure de l’enseignement supérieur depuis 15 juin 2017. Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.