Rania Douraï

←Retour

Rania DouraïNée en 1977 à Tunis est photographe. Elle est diplômée en Commerce Extérieur de l’Ecole Supérieure de Commerce de Tunis, elle obtient un Master en Management, Université de Nice Sophia –Antipolis, France. Membre du club Photo de Tunis (2010), elle a à son actif de nombreuses photographies qu’elle expose régulièrement.Rania Douraï

En 2011 avec le collectif de photographes « Dégage », elle présente une série de photos prises pendant la révolution tunisienne. Elle a exposé à Paris où elle a offert son témoignage de la révolution tunisienne par des portraits exposés à l’Institut du Monde Arabe en 2011, Narbonne, Bruxelles et Berlin. Durant toute l’année 2011, le collectif «Dégage» participe aux diverses rencontres internationales de la photographie (Arles), Genève en 2012 (la Tunisie était l’invitée d’honneur au 10è anniversaire du Festival des Films et Photos de la ligue des droits de l’homme (FIFDH).

«Les photographes comprirent très vite le rôle essentiel qu’ils pouvaient avoir dans cette révolution, leurs appareils photo devinrent une arme redoutable. Leurs photos faisant état des violences commencèrent à circuler sur les réseaux sociaux du monde entier, très vite relayées par les chaînes de télévision étrangères. Une sélection de photos témoigne des moments les plus intenses de la révolution, la première dans un pays arabe, celle qui déclenchera des mouvements similaires dans les pays frères et voisins et qui est en train de bouleverser le paysage politique et les sociétés des pays arabo-musulmans».

A Genève, elle participe à l’exposition « Jour national des Nations Unies ».

Elle a également collaboré avec le photographe street art «JR» et exposé des portraits géants de tunisiens de la rue.

Elle participe à l’exposition photos de groupe « ces F ….. Respectueuses » à El Téatro, (Tunis).

En 2014 et 2015, elle participe à l’exposition « Regards posés sur les hammams de Tunis ». Cette exposition s’inscrit dans le cadre d’un projet de mobilisation citoyenne pour la sauvegarde des bains maures historiques de la ville de Tunis.

Rania Douraï expo "Regards posés sur les hammams de Tunis"

Photo Rania Douraï

«Rania Douraï s’intéresse aux invisibles, à tous ceux qui prennent soin des autres, sans jamais que l’on prenne soin d’eux. Dans un portrait d’un des masseurs, on découvre non sans émotion son tatouage sur lequel on peut lire « Je suis seul et toujours seul. » Dans un travail à la fois documentaire et sensible elle rend hommage à tous ces métiers oubliés, souvent dénigrés : coiffeurs, barbiers, masseurs, laveurs etc… Elle se fait la confidente des anecdotes de ces travailleurs et découvrent des personnalités exceptionnellement attachantes, témoins historiques et gardiens éternels de ces lieux de plus en plus rares».

Références : https://clairenini.wordpress.com/2016/02/16/regards-poses-hammams-de-la-medina-de-tunis/

http://musique.arabe.over-blog.com/article-la-photographie-revolutionnaire-tunisienne-exposee-a-l-institut-du-monde-arabe-74402689.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *