Mostari Chakroun

←Retour

Né en 1942 à Bizerte et décédé le 12 juillet 2004 à Rafraf est un artiste peintre. Il a intégré l’école des Beaux Arts de Tunis puis l’Ecole des Beaux Arts de Paris de 1966 à 1969 et suit les cours de peinture à l’atelier de Raymond Legeult. A son retour à Tunis, il rejoint la télévision tunisienne comme décorateur professionnel.Mostari Chakroun peinture

Il est devenu peintre d’une manière effective à partir de 1970 et jusqu’à sa mort en 2004. Le livre de Khaled Guezmir, relate par l’image toute son aventure picturale. La chronologie précise des œuvres, aide le chercheur à lire précisément l’évolution du peintre. Ses continuités comme ses ruptures constatées dans sa production artistique. Son apport dans le mouvement pictural naissant en Tunisie a été considérable. Tout porte à croire qu’il a évolué en dehors de l’influence du groupe de l’Ecole de Tunis. Il voulait participer à l’éclosion d’une démarche artistique critique expressionniste. La seule authenticité qu’il défendait était celle d’exprimer la vérité sociale et l’engagement pour soutenir toutes les libertés, surtout celle de la liberté d’expression et de création mais l’époque n’était pas propice à cela.

Rares sont les peintres tunisiens qui comme lui, ont osé exprimer publiquement leur solidarité avec les luttes sociales qui se sont développées dans le pays à l’époque. Mosrati Chakroun a été le chantre, à la fin des années 1970, des luttes contre l’arbitraire et l’injustice. Il était le peintre du mouvement populMostari Chakroun de Khaled Guezmiraire de janvier 1978.

L’exposition que la Galerie Attaswir qui avait été organisée à son honneur en 1979, a révélé un grand peintre, d’une grande sensibilité.

La force qui se dégage de ses toiles entre 1970-80 dévoile une dynamique et une turbulence qui ont bousculé les traditions picturales orientalistes et néo-orientaliste de l’époque.

Références : http://www.tunisiartgalleries.com/index.php?option=com_content&view=article&id=907:mostari-chakroun-une-peinture-qui-defie-le-temps-de-khaled-guezmir&catid=2:tagpress-tunisie&Itemid=70

http://www.letemps.com.tn/article/92521/«une-peinture-qui-défie-le-temps»

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.