Mohieddine Mrad

←Retour

Mohieddine Mrad est un acteur au cinéma et au théâtre.

Au cinéma : Il a joué en 1939 dans «Le fou de Kairouan» (Majnoun Al Kayraouan) de Jean André Crezy. Il s’agit du premier long métrage tunisien réalisé en langue arabe. Film musical parlé et chanté en arabe, en noir et blanc : une belle romance de l’époque. Il est considéré comme l’un des film clés dans l’histoire du cinéma d’Afrique du Nord avant la seconde guerre mondiale. Il était classé comme introuvable durant plusieurs années puis retrouvé en France en 1989 grâce aux recherches du cinéaste Hichem Ben Ammar. (Référence : http://www.cinematunisien.com/index.php?option=com_jmovies&Itemid=42&task=detail&id=48)

Synopsis Le fou de Kairouan : c’est une histoire d’amour tiré d’un vieux conte arabe (L’amour fou de Majnun, poète fiévreux, pour sa cousine).

Au théâtre : Il a joué dans «La mouette», texte de Anton Tchkhov, traduction en arabe littéraire de Mohieddine Mrad et mise en scène d’Abdelmajid Lakhal.

Publication : Il a co-écrit avec Kamel Mrad le livre «Le sang et la mémoire» sorti en 2009 aux éditions Samsara.

Mohieddine Mrad 'Le sang et la mémoire"Résumé : Une Façon, parmi tant d’autres, de raconter à une petite-fille curieuse, l’histoire d’un grand-père parti trop tôt. Une réponse partielle à des questions pressantes, lorsque l’on peut difficilement résumer en mots, la vie si riche d’un homme de culture aux facettes multiples – du cinéma au théâtre en passant par la radio, de l’engagement politique à la déportation, du journalisme à l’écriture dramatique et poétique. Un regard objectif, sans animosité ni parti-pris, sur le passé de ce grand-père, non pas tel qu’il a été raconté par l’histoire, mais tel que lui l’a vécu, en tant que témoin de réalités consciemment oubliées. Dialogue entre le père et le fils, pour découvrir l’Homme dans sa vérité, sa sensibilité, sa faiblesse et sa grandeur.

Références : Abdelkrim Gabous, «Silence, elles tournent ! Les femmes et le cinéma en Tunisie», éd. Cérès Productions, Tunis, 1998, p. 19

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.