Mohamed Kouka

←Retour

Mohamed KoukaMohamed Kouka est un acteur, scénariste et metteur en scène.

Cinéma

  • «Angélique et le Sultan» de Bernard Borderie (1968)
  • «Enfants de salauds» de André De Toth (1969)
  • «Da Gerusalemme a Damasco» de Roberto Rossellini (1970)
  • «Junun» de Fadhel Jaïbi (2005)
  • «L’inchiesta» de Giulio Base (2006)
  • «Bab al samah» de Francesco Sperandeo (2008)

Télévision

  • «Les Actes des apôtres» de Roberto Rossellini (1969)
  • «Il tesoro di Damasco» de José María Sánchez (1998)
  • «Café Jalloul» de Lotfi Ben Sassi et Imed Ben Hamida (2005)
  • «Aqfas Bila Touyour» d’Ezzeddine Harbaoui (2009)
  • «Njoum Ellil» de Madih Belaïd et Mehdi Nasra (2009-2013)
Mohamed Kouka dans "Ibn Khaldoun... Fragments futurs"

Mohamed Kouka dans « Ibn Khaldoun… Fragments futurs »

Théâtre :

  • «Ibn Khaldoun… Fragments futurs» (2008) : texte Ezzeddine Madani, Mise en scène Mohamed Kouka, scénographie Kays Rostom, une production de la Troupe de la Ville de Tunis, sous la direction de Mouna Noureddine
  • «Art» de Yasmina Reza, avec Hichem Rostom et Raouf Ben Yaghlane
  • «Mrajel» : ouverture du Festival du rire 2015 une pièce inspirée de la «Cage aux folles»

Références : « Mohamed Kouka », La Presse de Tunisie, 31 janvier 2007

https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Kouka

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.