Mohamed Ben Soltane

←Retour

Mohamed Ben SoltaneNé le 11 novembre 1977 à Tunis, est un artiste plasticien. Il sort diplômé de la section peinture de l’Institut Supérieur des Beaux-arts de Tunis en 2004.

Il photographia pendant quelques années les murs de Tunis et spécialement les tags et les inscriptions anonymes. Il passa de la photographie à proprement dit, à l’animation, l’installation et à la vidéo-installation avant de renouer avec une peinture.

Petit à petit, il inventa un monde de personnages burlesques qui peuplent ses toiles et qui trouvent leurs racines dans l’histoire tunisienne de l’art.

Mohamed Ben Soltane peintureIl a exposé à la première Biennale Art Mar de Barcelone (Espagne), à la Freize Foundation «Open Call» (Londres, UK), au Centre d’Art La Panera (Lieida, Espagne) et au 1er Festival d’Art Contemporain d’Alger.

Il présenta le résultat de sa résidence artistique à Barcelone, dans une exposition individuelle au Centre Civic Fort Pienç (Barcelone, Espagne) en janvier 2011.

 2018 PIXELS
Nous vivons tous avec des idées reçues ! L’artiste est immortel, après sa mort son œuvre vaudra des milliards ! Vous croyez toujours à ce discours-là ? C’est de la foutaise ! Les artistes de chez nous meurent deux fois. La première mort est naturelle tandis que la seconde est une agonie douloureuse produite par notre amnésie collective. Leurs œuvres se retrouvent dans les sous-sols d’un Etat dont les productions artistiques et culturelles sont le dernier des soucis, ou bien sur les cimaises de villas bourgeoises au bénéfice exclusif de quelques privilégiés. Invisibles au grand public, aux étudiants et aux enseignants, les œuvres tombent dans l’oubli. La Tunisie a enfanté des artistes d’un grand talent, malheureusement, la machine qui devait leur permettre de jaillir sur la société n’a jamais fonctionné. Comment voulez-vous que nos jeunes aient un sens esthétique, apprennent la critique et la pensée libre si nos artistes et nos intellectuels ne sont pas mis en valeur durant leur vie et tombent dans l’oubli après leur mort ? Dans cette œuvre, les figures se pixellisent progressivement jusqu’à disparaître à l’image de nos grands artistes décédés. Mohamed Ben Soltane.

Références : http://www.leaders.com.tn/article/3226-mohamed-ben-soltane-un-artiste-pluriel-est-ne

https://www.facebook.com/medbensolt/about/?entry_point=page_nav_about_item&tab=page_info

  1. Ping :Bchira Triki - Répertoire des Artistes Tunisiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.