Mohamed Aziza

←Retour

Mohamed AzizaMohamed Aziza connu sous le nom de Chems Nadir, né le 24 décembre 1940 à Tunis, est un écrivain et poète. Historien du théâtre et auteur de nombreux essais sur les cultures arabo-africaines et européennes.

Mohamed Aziza, s’est distingué en créant de nombreux prix internationaux : Ibn Roshd, Ibn Khaldoun, Zeriab. Il est également un acteur privilégié de la diplomatie culturelle. Il soutient en 1969 sa thèse de doctorat en sociologie à l’École Pratique des Hautes Etudes. Il obtient un Doctorat d’État en Lettres à l’Université Paris VII en 1974.

C’est une personnalité tunisienne qui a rayonné sur la scène culturelle internationale en occupant successivement les postes de directeur de l’information à l’Organisation de l’Unité Africaine; directeur à l’Unesco pendant 25 ans; recteur de l’Université euro-arabe jusqu’à 2000; chancelier de l’Académie de la Poésie fondée à Vérone, conseiller diplomatique au ministère italien des Affaires étrangères et directeur général de l’Observatoire de la Méditerranée, à Rome; fondateur et président du programme Med 21 (Méditerranée 21e siècle ). Mohamed Aziza : poesie

Il a écrit plusieurs ouvrages scientifiques et de fiction. Parmi ses ouvrages scientifiques :«L’Islam et l’image», «La Calligraphie arabe» ou «Le Théâtre et l’Islam». Il aborde la culture en Afrique dans son ouvrage intitulé «Les Chants profonds des arts de l’Afrique».

Œuvres

  • «La Calligraphie arabe», éd. Société tunisienne de diffusion, Tunis, 1961
  • «Le Théâtre et l’Islam», éd. Société nationale d’édition et de diffusion, Alger, 1970
  • «Regards sur le théâtre arabe», éd. Maison tunisienne de l’édition, Tunis, 1970
  • «Les Chants profonds des arts de l’Afrique», éd. Société tunisienne de diffusion, Tunis, 1972
  • «Les Formes traditionnelles du spectacle», éd. Société tunisienne de diffusion, Tunis, 1976
  • «L’Islam et l’image», éd. Albin Michel, Paris, 1978
  • «Silence des sémaphores», éd. Maison tunisienne de l’édition, Tunis, 1978
  • «L’Astrolabe de la mer», éd. Stock, Paris, 1980, traduit en italien chez Semar, Rome, 2001
  • «Le Livre des célébrations», éd. Publisud, Paris, 1983Mohamed Aziza
  • «Les Portiques de la mer», éd. Méridiens/Klincksieck, Paris, 1990, traduit en italien chez Sellerio, Palerme, 1992

Il est co-auteur de«La Poésie de l’Action» écrit conjointement avec le Président sénégalais défunt Léopold Sédar Senghor sur le multipartisme.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Aziza

http://www.realites.com.tn/2014/09/mohamed-aziza-la-lecon-mediterraneenne-peut-nous-aider-a-corriger-les-effets-pervers-de-la-mondialisation/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *