Mahmoud Aslan

←Retour

Né le 14 mai 1902 à Souk El Arba (Jendouba) et décédé en 1971, est un écrivain tunisien francophone. Issu d’une famille de commerçants d’origine turque par son père et égyptienne par sa mère, il a grandi à Souk El Arba où il a fréquenté l’école franco-arabe. Il part pour Tunis en 1917 afin d’y étudier au Lycée Carnot. Il effectue plusieurs séjours à Paris où il y travaille comme employé de commerce. De retour à Tunis en 1927, il entre au ministère de la Justice où il fait carrière durant trente ans. Durant cette période, il se lance dans le journalisme ; il dirige ainsi deux journaux mensuels, Tunis Littéraire et Artistique et Le Petit Tunisien, et écrit durant trente ans pour La Presse de Tunisie. Il collabore aussi à L’Action tunisienne jusqu’en 1972.

Durant le protectorat, Aslan à apporter sa contribution également à la littérature tunisienne en adhérant à la Société des écrivains de l’Afrique du Nord, dont dépendait la maison d’éditions La Kahéna qui publiaient une bonne partie de ses ouvrages.

Ouvrages

  • «Scènes de la vie du bled», éd. La Kahéna, Tunis, 1932
  • «Entre deux mondes», éd. La Kahéna, 1932
  • «Pages africaines», éd. La Kahéna, Tunis, 1933
  • «Les Yeux noirs de Leïla», éd. du Cénacle, Tunis, 1940
  • «Les Arts et les Lettres en Tunisie». L’Œuvre du Cénacle littéraire tunisien, éd. du Cénacle, Tunis, 1941
  • «Études littéraires arabes», éd. du Cénacle, Tunis, 1947
  • «Contes du vendredi», éd. Hassan Mzali, Tunis, 1954

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mahmoud_Aslan

https://la-plume-francophone.com/2015/09/01/3618/

– Jean Déjeux, Dictionnaire des auteurs maghrébins de langue française, éd. Karthala, Paris, 1984

– Biographie de Mahmoud Aslan (Organisation internationale de la Francophonie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.