Maher Gnaoui

Né en 1987 à Gabès, est sculpteur. Ancien étudiant en sculpture aux Beaux Arts de Tunis, il baigne dans l’univers de l’art urbain, le street art, dont les pratiques se réalisent essentiellement sur les murs, les bâtiments et autres structures présentes dans la rue.

Les mêmes techniques : pochoirs, collages muraux, peinture à la bombe sont réemployées par l’artiste sur des objets usuels, qu’on pourrait qualifier de «home-art». Par cette pratique, Maher Gnaoui modifie l’apparence de l’objet, son image et non sa fonction : il tatoue pour ainsi dire la surface de l’objet.

Ses récents travaux ont pris une nouvelle orientation par l’emploie de nouveaux matériaux, associant le métal au bêton et en introduisant dans ses œuvres des éléments extérieurs.

Son travail a notamment été exposé au Centre d’Art Vivant de Tunis, à la Galerie Talmart (Paris), au B’Chira Art Center à Tunis et à la galerie A. Gorgi.

Références : agorgi.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.