Lilia El Golli

←Retour

Lilia El GolliLilia El Golli de son nom d’artiste Liloone, est née en 1972 à Tunis, elle est photographe. Pendant son enfance vécue entre Paris et Tunis, elle ressent très vite une attirance pour les arts et notamment pour la photo qu’elle découvre avec son père à l’âge de onze ans. Malgré cette sensibilité et ce désir de vouloir faire des études artistiques, elle entame des études supérieures dans une école de commerce parisienne et en sort avec un Master. Elle renonce à cette carrière dans la finance pour se consacrer totalement à la photographie.

Cette prise de conscience lui permet de faire des voyages et de suivre quelques formations professionnelles de photographie pour envisager un nouveau chemin.

Elle revient en Tunisie en février 2011 où elle décide de photographier «l’envers de la révolution» qui donnera naissance à l’exposition : «les délaissés de la révolution», organisée avec Amnesty International à Londres en mai 2011. Elle raconte qu’elle s’est beaucoup plus intéressée «aux délaissés de la révolution dans les régions qui n’étaient pas sous les feux de la rampe et envers lesquels les Tunisiens étaient indifférents».

Les photos de Lilia prendront une dimension citoyenne lors de son exposition en janvier 2011 pour «inciter les Tunisiens à voter».Lilia El Golli photographie

Elle a traversé la Tunisie, son appareil photo en bandoulière et promené son regard sur cette Tunisie méconnue : «Mon approche présente un axe principal qui pourrait se consolider en une seule expression : Mère Nature. Très attachée à la photo surréaliste, mon approche réside en un voyage intérieur, aux frontières du mysticisme, que j’exprime en images, tâches de couleur, ombres et lumières, mouvements, expressions d’une seconde, respirations imperceptibles. Ces Ombres et Lumières ont une résonance en ce que j’ai de plus intime, me parlent et attirent mon regard. Mère Nature prend, dès lors, une place importante dans mon parcours, recélant en son intérieur des silences et des secrets, des murmures et des souffles, bien plus forts que toute parole».

Elle a présenté ses photographies en Tunisie, à la Galerie Ammar Farhat à Sidi Bou Said, à Art Gallery Kanvas à La Soukra ainsi qu’en France, en Angleterre (Londres) et en Suisse (Genève).

Références : son site http://www.liliaelgolli.com

http://www.imagomundiart.com/artworks/lilia-el-golli-liloone-untitled

http://www.imagomundiart.com/artworks/lilia-el-golli-liloone-untitled

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.