Lassaâd Ben Abdallah

←Retour

Lassaâd Ben AbdellahNé en 1958 à Tunis, est un metteur en scène de théâtre. Il fonde la compagnie Cith’art en 1987 dès l’obtention de son diplôme à l’issue d’études théâtrales à l’Institut Supérieur d’Art Dramatique.

Entre 1988 et 2000, il met en scène plusieurs pièces de théâtre, telles que «Nwakez», «Taqacim», «Flouss El Guez», «Zarkoun Story», «Ritsi» et «Koussouf».

En 2001, il écrit et met en scène «El Mansiet» (Les Oubliées), un spectacle multidisciplinaire où s’y mêle musique, chant, danse et théâtre.

Il a commencé sa carrière au Centre des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef, où il s’intéresse à la problématique de la théâtralisation de ce que nous a légué la tradition orale et musicale. Il n’a cessé d’affiner sa recherche dans ce domaine passant ainsi des «El Mensiet»  à «El Mensia». Cette œuvre profondément ancrée dans les terroirs sortait des terrains battus de la création et proposait une lecture-écriture-interprétation différente de la tradition orale.

Lasaâd Ben Abdallah est un créateur qui cultive l’art du décalage. Il a créé l’une des œuvres les plus sulfureuses du théâtre tunisien, intitulée «Bakhara», cette création était le premier manifeste artistique dénonçant les errements du système politique dominant. Ce spectacle avait été censuré après 2 représentations.

Lassaâd Ben Abdellah "Al Zaghama"

Al Zaghama

Occupant les fonctions de directeur du Centre National des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef de novembre 2000 à septembre 2007, il initie trois manifestations culturelles :

– les «24 heures de théâtre non-stop» (organisés les 26-27 mars de chaque année) qu’il dirige durant 7 sessions à partir de mars 2001,

– le Théâtre fête le cinéma (durant trois sessions)

– les Rencontres internationales de marionnettes (durant trois sessions).

18 productions théâtrales, musicales et de danse ainsi que deux coproductions théâtrales internationales sont mises sur pied ; 2 productions radiophoniques de 30 épisodes sont réalisées pour le compte de Radio Le Kef ; un texte théâtral et deux CD audio sont édités ; 18 stages de perfectionnement dans différents domaines sont organisés pour les artistes et techniciens de la région et du centre.

De septembre 2007 à mai 2011, il occupe les fonctions de directeur du Centre culturel international de Hammamet. Outre le Festival international de Hammamet, dont il assure la direction et la programmation de 2008 à 2010, il dirige et programme le Festival des Nuits Ramadanesques de Hammamet (2007-2009) et un événement autour des arts lyriques, «Dar Sébastian fait son opéra» (2007-2010), dont il a créé le concept.

En mai 2015, «El-Zaglama», est le titre de sa dernière création. Un spectacle dans la lignée des fameuses «Mensiet» qui ressuscitait le patrimoine chanté du nord-ouest tunisien.

Références : http://www.kapitalis.com/culture/29445-el-zaglama-de-lassaad-ben-abdallah-theatre-du-present-au-miroir-du-passe.html

http://fr.allafrica.com/stories/201411032383.html – https://fr.wikipedia.org/wiki/Lassaâd_Ben_Abdallah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.