Laroussi Métoui

←Retour

Laroussi MetouiNé le 19 janvier 1920 à Métouia et décédé le 25 juillet 2005 à Tunis, est un écrivain. Il suit ses études primaires sur les bancs de l’école de sa ville natale. Il rejoint ensuite les élèves de la mosquée Zitouna où il obtient son brevet littéraire et plus tard son diplôme de droit.

Il est considéré comme une figure emblématique du paysage culturel tunisien. Pionnier de la création romanesque en Tunisie, il écrit des nouvelles, des articles de presse, des critiques, des pièces de théâtre. Il s’intéresse aux études du patrimoine ainsi qu’aux recherches en histoire et à la poésie.

Sa notoriété provient de sa qualité d’homme de lettres, d’érudit et de son omniprésence en tant que fondateur du Club des Nouvellistes en 1964, puis de la revue Kissas, organe du même club. Président de l’Union des écrivains tunisiens pendant une dizaine d’années puis président de l’Union des écrivains arabes dont il est membre permanent jusqu’à sa mort en 2003, il rencontre à cette occasion les écrivains les plus connus de son époque.laroussi metoui2

Il reçoit plusieurs prix littéraires et des décorations tunisiennes et étrangères.

Ses romans ont été traduits dans plusieurs langues. Parmi ceux-ci figurent :

  • «Parmi les victimes»,
  • «Les mûres amères» et
  • «Halima».

Parmi ses œuvres destinées aux enfants, on peut citer :

  • «Le bouc de Kaissoun»,
  • «Le poisson vaniteux».

En 2001, il fait don de sa bibliothèque personnelle à la municipalité de Métouia.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mohamed_Laroussi_Métoui

http://mawdoo3.com/تلخيص_قصة_حليمة

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.