Khaled Ghorbal

←Retour

Né en 1950 en Tunisie, est un réalisateur, metteur en scène, dramaturge et acteur. Il suit des études théâtrales au Centre d’Art Dramatique de Tunis, à l’Université Internationale du Théâtre de Paris, à l’Université Paris VIII puis à l’École de Mime Jacques Lecoq Mouvement Théâtre.
De 1972 à 1985, il anime des ateliers de théâtre, dirige la troupe du théâtre de Sfax et devient le directeur de salles d’Art et d’Essai. 

Entre 1994 et 1998, il coordonne en France le dispositif «École et cinéma, les enfants du deuxième siècle» initié par le Centre National de la Cinématographie.

Il se lance ensuite dans la scénarisation et la réalisation cinématographique avec son court métrage «El Mokhtar» (1996) qui obtient cinq prix dans des festivals internationaux, dont le Prix Telcipro et la mention spéciale du jury au Festival international du film d’Amiens en 1996.

Khaled Ghorbal "Un si beau voyage"Son premier long métrage «Fatma» sort en 2001 et remporte de nombreux prix dont le Prix Art et Essai à la Quinzaine des réalisateurs du Festival de Cannes 2001, le Prix de l’espoir au Festival international du film de Rabat (2001) et le Prix du meilleur réalisateur au Festival international du film du Kerala (2002).

Il réalise ensuite un nouveau long métrage «Un si beau voyage» (2008) avec Farid Chopel et travaille à l’écriture du portrait documentaire de Maurice Garrel.

Il réalise ensuite «Zaafrane», projeté au FID de Marseille en 2015.

Synopsis Un si beau Voyage : Mohamed, ouvrier à la retraite, vit seul dans un foyer Sonacotra en banlieue parisienne. Son temps s’écoule lentement entre sa chambre, des promenades à Paris, et des moments partagés avec ses amis Mansour et Karim. Malade, obligé de quitter le foyer, il décide de rentrer en Tunisie, son pays d’origine qu’il n’a pas revu depuis de longues années. Mais le pays a changé, et là aussi, Mohamed se sent étranger, en exil. Dans sa traversée du pays pour rejoindre son village natal, aux portes du désert, il renoue avec certaines des sensations de son enfance. Parvenu dans le désert, il retrouvera enfin une paix intérieure.

Références : http://www.africultures.com/php/?nav=personne&no=3206

https://www.trigon-film.org/fr/movies/Fatma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.