Jamel Mokni

←Retour

Jamel MokniNé en 1964, est un réalisateur. Il grandit dans une famille modeste, dans une petite ville du nord de la Tunisie. Après l’obtention de son baccalauréat, il intègre la Faculté de Sciences de Tunis, où il crée un cinéclub. En 1990 il part étudier le cinéma en Belgique où il obtient son diplôme en Techniques de la Cinématographie à l’INRACI. Il poursuit sa formation à l’ULB en Analyse et Technique d’Ecriture Cinématographique.

Il travaille ensuite dans le domaine de l’audiovisuel en réalisant des publicités, des magazines, des clips. Il tourne aussi plusieurs court-métrages de fiction, et en 1999 il crée sa société de production A Bout de Souffle Production.

En 2011, il réalise «Hymen National» film documentaire de 60 minutes :Jamel Mokni "L'hymen national"

Synopsis : Ce film aborde la reconstruction chirurgicale de l’hymen dans une Tunisie considéré comme un modèle de développement et de modernité pour l’ensemble des pays arabo-musulmans, où l’exigence de la virginité de la fiancée au moment de ses noces reste malheureusement, dans certains milieux, toujours d’actualité. La perte de la virginité marginalise ou exclut. Les jeunes femmes confrontées à ce problème n’ont pas le choix : pour échapper à la honte et construire un avenir parmi les leurs, elles ont recours à la chirurgie. Autour de témoignages de jeunes filles en détresse, c’est un véritable débat national auquel participent les différents personnages du film. Intellectuels, acteurs, religieux, étudiants libérés ou simples citoyens d’un pays en grande mutation, tous s’interrogent sur les raisons qui peuvent pousser à une telle pratique.

Ce film a été primé en 2011 lors du Festival MedFilm à Rome.

Référence : http://www.postedeveille.ca/2011/11/hymen-national-un-film-tunisien-controverse-recompense-a-rome.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.