Hédi Guella

←Retour

Hédi GuellaNé le 24 février 1951 à Den Den (aux environs de Tunis) et décédé le 14 mars 2012, est chanteur, auteur, compositeur et interprète. Il a suivi ses études secondaires au Lycée du Bardo, puis a poursuivi des études de lettres françaises à Paris et des études de langue anglaise à Londres. C’est dans la capitale britannique, que Hédi Guella va former avec de jeunes tunisiens, un petit groupe de musique engagée dont il est l’un des représentants. Il a commencé sa carrière dans les années 1970, à Paris où il s’est fait connaître et a mis en valeur ses talents de compositeur et d’interprète.

Hédi Guella album

Parmi ses chansons les plus célèbres : «Kaddach Min Arab» et «Babour Zammar » où l’artiste évoquait sur un ton tendre et même triste l’immigration, la séparation, le parfum du pays natal, la nostalgie. ll a chanté en particulier Aboulkacem Chabbi, M. Darwich, M. Zallila, J.Chamoun, Ali Saidane.

Sa première s’est faite en 1977 au Festival de Carthage avec le Quintet de musique arabe composé de :feu Hamadi Boulares, feu Hamadi Laajimi, Hmida Limam et Ali Saidane. Le quintet s’est produit aussi aux festivals de Tabarka et Boukornine.

En 1980 Hédi Guella se produit à Carthage, où il était accompagné d’un duo iranien.

Puis il se produit en 1985 avec Marcel Khalifa au Festival de Carthage.

Son dernier concert remonte au 16 juillet 2011 au Palais Abdelliya, dans le cadre du Festival de Carthage.

Compositeur de l’ensemble de ses chansons, il chantait la liberté, les rêves et les espoirs des laissés pour compte qui aspiraient à une vie meilleure. Ces chansons parlaient de la réalité tunisienne et arabe en général. Elles ont été écoutées partout et ont traversé les frontières d’Europe et du monde arabe.

Références : http://www.kapitalis.com/culture/8799-tunisie-deces-de-hedi-guella-celebre-interprete-de-la-chanson-babour-zammar-sur-lemigration.html

http://musique.arabe.over-blog.com/article-deces-du-chanteur-hedi-guella-r-i-p-101600768.html

2 réflexions sur “ Hédi Guella ”

  1. Sa première scène a été en 1977 au festival de Carthage avec le Quintet de musique arabe composé de:feu Hamadi Boulares, feu Hamadi Laajimi,Hmida Limam et Ali Saidane.le quintet s’est produit aussi aux festivals de Tabarka et Boukornine.En 1980 H. Guella s’est produit a Carthage, il etait accompagné d’un duo iranien.
    Par ailleurs il n’a jamais chanté des textes ni de bhar encore moin de lotfi jormana. Il a chanté en particulier aboulkacem Chabbi, M. DARWICH, M. Zallila, J.Chamoun, Ali Saidane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *