Halim Karabibène

←Retour

Halim KarabibèneNé en 1962 à Bizerte, est un artiste plasticien.

C’est dans la représentation en peinture, des contes et des mythologies, qu’il a trouvé sa vraie demeure.

Dans une interview, il explique son cheminement :

«il y a d’abord eu l’architecture qui m’a ramené une certaine rigueur, puis le cinéma qui m’a donné un rapport à l’espace et cela se reflète à travers ma peinture, car même si elle est foisonnante, elle révèle une forme de scénographie. Il y a aussi l’aspect séquentiel et narratif qui fait que ma peinture se présente comme un conte hybride dans une scénographie imaginaire».halim karabibène 2

Halim Karabibène a exposé autant en Tunisie qu’à l’étranger. Il a prit part à différentes foires internationales d’art contemporain : Abu Dhabi, Dubaï, Marrakech, Miami, Paris… Il a participé également à la biennale africaine de la photographie de Bamako.

Après la Révolution du 14 janvier, il avait déserté son atelier à Bizerte pour se consacrer à la photo et à la vidéo.

L’art contemporain, Halim Karabibène est bien placé pour en parler car il a été parmi ceux qui ont bataillé pour la création d’un Musée d’Art Contemporain en Tunisie.

Lors du Printemps des Arts en 2012, on a pu le croiser avec une cocotte sur la tête. C’est un artiste qui se remet toujours en question et qui n’est pas en manque d’idée ni de création. C’est en ces mots qu’il explique :

«L’artiste est quelqu’un de libre dans son art et dans sa vie. L’art authentique est révolutionnaire et la révolution peut être un médium pour l’artiste».

Références : site de l’artiste http://www.karabibene.com

http://www.lequotidien.tn/47225-tunisie-culture-halim-karabibene-la-galerie-el-marsa.html

http://www.tunisia-today.com/archives/20611

2 réflexions sur “ Halim Karabibène ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.