Fitouri Belhiba

←Retour

Fitouri BelhibaNé en 1950 à Zarzis, est un réalisateur. Tout étant enseignant et acteur de théâtre, il commence en 1984 à se consacrer à la mise en scène en réalisant des documentaires, des longs métrages et des courts métrages sur la Tunisie.

En 1990, il tourne son premier long métrage, «Megaya» (Cœur nomade).

A la tête d’une entreprise cinématographique nommée Filfil Films, Fitouri Belhiba réalise et diffuse ses films lui-même en collaboration avec les membres de son équipe.

Filmographie :

  • 1976 : Battu (CM)
  • 1980 : Mains de femmes, Femmes architectes (documentaire)
  • 1981 : Mauvaises Graines (CM)
  • 1985 : Mains de femmes et femmes architectes (documentaire)
  • 1986 : Cinq dans les yeux du diable (documentaire)
  • 1990 : Cœur nomade (long métrage)
  • 1995 : Les Pépins géants (documentaire)
  • 2000 : Effet miroir (documentaire)
  • 2002 : Brillant pas brûlant (documentaire)
  • 2005 : Sacrées bouteilles (documentaire)
  • 2006… Sacrées Bouteilles (documentaire)
  • 2007 : Contes à rebours (documentaire)Fitouri Belhiba "Coeur nomade"

Synopsis Cœur Nomade (1990) : Dans un village de pêcheurs du sud-tunisien, Regaya, une belle jeune femme dont le mari meurt, refuse le remariage. Son père, émigré dans la lointaine France, ne peut lui parler que de sa propre souffrance. Alors, elle tente, avec son courage et son corps, de vivre son indépendance sans rompre avec sa culture. En compagnie de Fettah, l’homme dont elle occupe les pensées, elle va chercher un nouvel amour loin de tous.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fitouri_Belhiba

http://data.bnf.fr/12105348/fitouri_belhiba/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.