Fatma Chérif

←Retour

Fatma CherifNée en 1975 à Sidi Bou Said, est une réalisatrice. Elle obtient une licence d’histoire de l’art à la Sorbonne, suit un cursus cinéma suivi d’une école où elle se spécialise en prise de vue et à l’image. Elle travaille comme assistante à la prise de vues sur plusieurs long-métrages dont «Nadia et Sarra» de Moufida Tlatli, «La dernière lettre» de Frédéric Weseman, «Flandre» de Bruno Dumont.

A partir de 2008, elle commence la transition de l’assistanat vers le cadre et la direction de la photographie : quelques documentaires dont «Ouled Lenine» et«Laïcité Inchallah» de Nadia El Fani, «Les enfants de 48» de Ula Tabari. Elle a également été responsable de la lumière et du cadre sur le court métrage d’Olivier Lanaurie «Ta mère a été formidable».

Après une formation continue à la FEMIS en documentaire, elle réalise son premier documentaire «Sweet Home» (Bent Eddar) qui a été sélectionné dans plusieurs festivals dont le festival du film d’Amiens, les JCC etc…

En 2009, elle co-réalise un reportage pour médiapart, «Tunisie une campagne sans soucis», qui va lui valoir une arrestation et l’arrêt officiel du reportage.
fatma-cherif-sweethome

Filmographie réalisatrice :

  • 2009 : Sweet Home (Bent eddar).
  • 2012 : Y a-t-il un printemps pour les femmes

Assistante à la prise de vues (Caméra) :

  • 2002 : La dernière lettre, de Frédéric Wiseman.
  • 2004 : Nadia et Sarra, de Moufida Tlatli.
  • 2006 : Flandre, de Bruno Dumont.
  • 2002 : La dernière lettre, de Frederick Wiseman.
  • 2003 : Tais-toi !, de Francis Veber.
  • 2003 : L’île maudite (TV), de Rémy Burkel.
  • 2005 : J’ai rêvé sous l’eau (CM), de Hormoz.
  • 2005 : Mon petit doigt m’a dit…, de Pascal Thomas.
  • 2006 : Flandes, de Bruno Dumont.
  • 2006 : Le grand appartement, de Pascal Thomas.
  • 2008 : Le Crime est notre affaire, de Pascal Thomas.
  • 2004 : Nadia et Sarra, de Moufida Tlatli.

Directeur photo :

  • 2006 : Les enfants de 48, de Ula Tabari.
  • 2007 : Ouled Lénine, de Nadia El Fani.
  • 2010 : Infantania (CM), de Eric Borg.
  • 2011 : Laicité Inchallah, de Nadia El Fani

Référence : http://webzine.unitedfashionforpeace.com/ethical-planet/fatma-cherif-une-realisatrice-resistante-post-revolution/#.V6YUBleTn04

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.