Faten Rouissi

←Retour

Faten RouissiNée en 1967 à Tunis, est une artiste pluridisciplinaire. Elle mène, en Tunisie et à l’étranger diverses actions artistiques qui rentrent dans le cadre de l’art contemporain. Elle est maître assistante à ENAU (école nationale d’architecture et d’urbanisme de Tunis) et consultante en conception et réalisation. Elle a réalisé plusieurs installations, performances, vidéos, assemblages et peintures.

Pour chaque événement artistique, ses œuvres se présentent autrement et selon un processus créatif spécifique, et toujours selon une ligne conductrice.

Depuis 2009, elle s’est engagée dans l’action participative entre l’artiste et le citoyen.

Résolument orientée vers l’art contemporain, elle a soutenu, en 2011, un doctorat d’analyse et recherche à partir des oeuvres de Picabia, Magritte et Duchamp.

Son installation « La Grande Lessive », réalisée dans le cadre de DreamCity 2010 à la Médina de Tunis, évoque la nécessité d’un changement politique radical dans son pays.

En février 2011, juste après la Révolution tunisienne, elle a conçu et mis en place un événement «Art dans la rue –Art dans le quartier» : une création artistique sur des voitures brûlées pendant la Révolution.  « De Colline en Colline », et « Bye Bye Bakchich Système ». Ces projets ont été réalisés dans diverses régions de la Tunisie, notamment Sidi Bou Saïd, Chenini Tataouine, Takrouna et Sousse.

En janvier 2012, elle fonde l’Association «24 heures pour l’art contemporain».

En 2013, le Badisches Landes Museum de Karlsruhe en Allemagne a fait acquisition d’une partie de son installation « La Grande Lessive ». 

Mars 2013, Elle conçoit et réalise  le projet «De Colline en colline», entre Sidi Bou Saïd, Takrouna et Chenini, qui a fait de ces 3 lieux un atelier d’art contemporain dans l’espace public.

En 2014, Faten Rouissi a reçu le Prix de la Ville de Dakar au Sénégal dans le cadre de la 11ème Biennale de l’Art Africain Contemporain DAK’ART.

En 2019, Faten Rouissi a ouvert son « ArtStudio », son Open Space de visibilité de l’ensemble de son travail à Carthage où on peut visiter une rétrospective permanente de sa création. 

Lors du Dak’Art 2012, elle avait présenté une installation déjà exposée en Tunisie intitulé «Le fantôme de la liberté» ou «Malla Ghassra»:

«Il s’agit d’une grande table de réunion de couleur jaune, sur laquelle on trouve plusieurs micros (hauts parleurs) et un ensemble de papiers toilette peints en jaune aussi. Ces rouleaux de papiers hygiéniques sont éparpillés autour des micros. A l’occasion de cette réunion, au lieu de chaises on trouve 17 WC de couleur jaune. Le tout est surplombé sur une grande estrade de 5 sur 8 mètres. Un concept dont l’idée tournait autour du hasard de la rencontre entre une Installation et un film».

«Linge Sale» ou «Dirty Landry» est une exposition de photographies prenant lieu du 8 octobre au 20 novembre 2020 à Berlin, dans le cadre du «European Month Of Photography», avec comme tête d’affiche, Faten Rouissi repassant le linge rose de «La Grande Lessive».

L’ArtStudio de Faten Rouissi à Carthage est un Open-Space de 120 m² et de 4m de haut. Il évolue au fur et à mesure des besoins de l’artiste et s’adapte à ses différentes activités artistiques. C’est son atelier de création, son lieu d’exposition et de visibilité de ses œuvres.

L’espace artistique de Faten Rouissi est certes un lieu de création et d’exposition, mais c’est également une invitation à la détente, à la contemplation. Depuis l’ouverture de son ArtStudio, Faten Rouissi a pu y accueillir un grand nombre d’invités, commissaires d’exposition, artistes, journalistes, critiques d’art et divers amateurs et amis de tout bord. Ils ont pu partager un pure moment de convivialité dans l’univers de Faten.

Site officiel : https://www.fatenrouissi.com/

http://www.espacemanager.com/faten-rouissi-des-trones-pour-une-reunion.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.