El Bahth El Mousiki

←Retour

El Bahth El MousikiEl Bahth El Mousiki de Gabès est un groupe de musiciens et chanteurs. Fondé dans les années 1970 par des militants politiques originaires de Gabès, composé de dix puis de cinq musiciens et chanteurs.

Leur musique est l’expression du mécontentement social et du rejet de l’oppression. Leurs chansons relayent la voix des travailleurs et des laissés pour compte. Le groupe transposait dans leurs musiques, les idées d’une jeunesse contestataire qui s’identifiait aux chants d’amour, de liberté, de souffrance des pauvres, et d’espoir, que chantaient Cheikh Limam, Marcel Khalifa et d’autres chanteurs engagés.

Ils ont interprété de célèbres chansons telles que «Qahrazad», «Esha-esha» (paroles de Adam Fathi et composition Cheikh Limam), «Ya waladi» etc…

Leur répertoire est riche de plus d’une cinquantaine de chansons qui ont marqué leur époque. Chaque membre du groupe était très actif dans les syndicats étudiants (UGET) et dans l’opposition politique.

Petit à petit, les membres du groupe se sont dispersés avec le départ d’Amel Hamrouni, unique femme du groupe et de Khemaies Bahri parolier et musicien.

Ils ont été pendant une dizaine d’années la voix de la chanson engagée et un des éléments clé de la scène alternative tunisienne.

A ce jour, leur popularité reste intacte auprès de ceux qui les ont connus et suivis quand la chape de plomb s’abattait sur le pays.

Ils se sont reconstitués avec d’autres membres et ils continuent de se produire dans des festivals et lors d’évènements de la scène culturelle.

Références : https://www.youtube.com/watch?v=-0qhZy-gZ4o

http://www.moultaka.info/audio/GRM/Bienvenue%20au%20site%20officiel%20de%20LaPresse.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.