ChoubeÏla Rached

←Retour

Choubeïla RachedChoubeïla Rached de son vrai nom Aroussia Bent Ali Abbès, née en 1933 à Tunis et décédée le 9 avril 2008 à Tunis, est une chanteuse.

Bien qu’elle dispose précocement d’une belle voix, sa mère Saliha est catégoriquement opposée au fait qu’elle entame comme elle la carrière d’artiste et souhaite qu’elle poursuive ses études. C’est à l’occasion d’une cérémonie de mariage où elle se produit, que Mustapha Kaak président de La Rachidia, et Salah El Mahdi la remarquent. Ce dernier trouva tous les arguments auprès de Saliha pour lui permettre d’entrer à La Rachidia. Saliha cède tout en insistant pour que sa fille puisse continuer ses études en parallèle.Choubeila rached

La carrière de Chobeïla Rached démarre donc en 1951. Elle et se voit vite surnommée «Choubeïla», féminin du terme «chibl» désignant un lionceau en arabe en référence à sa mère, et «Rached» en lien avec son appartenance à La Rachidia. Khemaïs Tarnane et Salah El Mahdi la prennent sous leurs coupes et lui composent des chansons.

En 1953, elle épouse Ali Ameur, commerçant à Bab Souika et parolier, qui exige d’elle qu’elle cesse de chanter. Ce n’est qu’après une période d’inactivité de 17 ans et à son divorce, qu’elle revient sur scène en 1972.

Elle contribue, grâce à ses qualité d’interprétation, à l’émergence de plusieurs œuvres musicales qui ont enrichi le répertoire musical tunisien.

Elle laisse derrière ellle un répertoire riche de plus d’une quarantaine de chansons enregistrées.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Choubeila_Rached

http://www.dailymotion.com/video/xyopnw_choubeila-rached-idha-tghib-alia-ya-walfati_music

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.