Brahim Chemchabi

←Retour

brahim chenchabiNé le 1er janvier 1954 et décédé le 5 janvier 2016, est Photographe et militant culturel. Titulaire de nombreux prix photographiques, il figure dans plusieurs collections, dans des musées et dans des répertoires nationaux et internationaux.

Responsable photographique du journal Sans Frontières et Baraka, journaux pionniers dans l’immigration en France. Fondateur de l’agence photographique AIDDA, de la Galerie Autres Regards, des rencontres photographiques du 18ème, du Prix National de la photographie sociale documentaires et des journaux « Entre-Autres » et « Images & Mémoires », il n’a jamais cessé de poser son regard singulier sur un monde en mouvement dans le cadre d’une démarche de promotion de l’image de l’autre dans nos sociétés métissées.brahim chenchabi photo

Il est à l’origine de plusieurs initiatives culturelles qui ont mobilisé les grands photographes contemporains et les jeunes talents. Son professionnalisme au niveau de la photographie fait de lui indéniablement un grand nom de la photographie sociale et documentaire en France et en Tunisie.

Ses travaux étaient centrés sur l’immigration, l’image de l’autre, les minorités, les cultures, la diversité, les luttes pour les égalités et pour la défense des métissages et de la bi-nationalité. Il a porté depuis les années 1980 un double regard sur les deux rives de la méditerranée, sur la Tunisie qu’il aimait passionnément, sur les luttes de tous les «zawalis», il dédaignait la «hogra» et espérait une Tunisie libre et démocratique. Les martyrs de la révolution dont Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi étaient les dignes représentants d’une Tunisie en lutte qu’il aimait tant. Il continuait à croire au changement, il avait de l’espoir pour la jeunesse créatrice et en mouvement avec toujours son analyse critique et optimiste.

Références : aidda.com

←Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *