Amine Boussoffara

←Retour

Amine BoussefaraNé en 1974 à Mehdia, est photographe indépendant. Sa passion pour la photographie remonte à son adolescence, époque à laquelle il s’inscrit dans un club photo. Pendant les années 1990, il traverse diverses régions de la Tunisie, en quête de l’histoire, des coutumes et de l’architecture tout en continuant à nourrir un attachement nostalgique pour Mahdia.

La technologie numérique n’ayant plus de secret pour lui, il travaille dans l’informatique jusqu’en 2007, date à laquelle il quitte son poste pour se lancer dans une carrière de photographe.

Dans sa première exposition personnelle, à Mahdia en 2009, il explore les dimensions graphiques, esthétiques et architecturales de la photographie. Son travail photographique lui permet de rendre hommage à tous ces espaces que l’oeil tente d’embrasser d’un seul coup. Il explore la dimension graphique, les qualités esthétiques, les qualités architecturales. En août 2009, sa première exposition personnelle «Hanin» à Mahdia a connu un grand succès. Ses expositions s’enchainent, février 2010, il expose avec ce titre évocateur «Africa Olim Aphrodisium» à Tunis.

Début 2011 et pendant la révolution, la photographie lui permettait d’exprimer ses opinions et de témoigner de ce qui se passait dans le pays comme changement politique.

Après une exposition à l’IMA à Paris comme membre du Collectif de photographes «Dégage», il apporte son témoignage à travers des prises de vue sur les manifestations et répressions policières qui ont précédé la révolution. Ces différentes photographies seront regroupées dans le livre « Dégage une révolution » sorti en janvier 2012.

En Juillet 2012, son exposition « Nadharat » a lieu à Mahdia et il reçoit la même année, le prix de la meilleure photo au Festival Humain Screen des droits de l’homme :

« Je considére que la photo c’est un regard mais surtout une sensibilité. Photographier, c’est être capable de prendre du recul par rapport aux évènements et repérer les belles choses pour en faire profiter les autres. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.