Amina Saïd

←Retour

Amina SaïdNée le 23 juillet 1953 à Tunis, est une poétesse et écrivaine d’expression française. Elle a suivi des études de langues et de littérature anglophone à la Sorbonne et enseigna un temps à la faculté des lettres à Tunis. Elle a publié plusieurs reccueils de poésie

Ses poèmes ont été traduits en plusieurs langues (arabe, allemand, turc, anglais, espagnol et italien) ainsi que ses nouvelles, récits et essais, qui ont été publiés dans des revues, des anthologies et des ouvrages collectifs.

Elle a été membre du jury (poésie) pour le prix Max-Pol-Fouchet.

Elle a reçu le prix Jean-Malrieu, décerné par la revue Sud en 1989 et le prix Charles-Vidrac de la Société des gens de lettres en 1994, ainsi que le prix international de poésie Antonio Viccaro (Marché de la poésie) en 2004.Amina Saïd poésie

Elle collabore à diverses publications, donne des récitals de ses poèmes, participe à des festivals de poésie, à des colloques et à des rencontres littéraires à travers le monde.

« Dans la culture arabe, les genres majeurs sont d’abord la poésie, ensuite le conte. Curieusement, c’est ce que j’ai écrit : de la poésie et des contes. J’ai écrit ces contes dans des moments où j’avais la nostalgie du pays natal. Ce sont des fables de Tunisie que j’entendais dans mon enfance, racontées par ma grand-mère à laquelle j’ai voulu ainsi rendre hommage». Extrait de « La poésie est le lieu où je me sens moi-même », entretien de Tanella Boni avec Amina Saïd, 5 octobre 2004.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Amina_Saïd – http://www.recoursaupoeme.fr/poètes/amina-saïd – http://terresdefemmes.blogs.com/mon_weblog/2015/12/amina-saïd-de-ce-côté-ci-du-monde-ou-de-lautre.html

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.