Aly Ben Salem

←Retour

Aly Ben SalemNé le 25 Décembre 1910 et décédé le 20 février 2001, est un artiste peintre de la génération des pionniers. Aly Ben Salem était l’un des rares tunisiens à fréquenter régulièrement l’Ecole de Beaux-Arts de Tunis en 1930.

Elève d’Armand Vergeaud, il se distingue à ses débuts par un attachement aux traditions de son pays qu’il reproduit dans la majorité de ses toiles. Ses œuvres s’apparentent à la miniature par la minutie du rendu des personnages et des objets.
 Sa première exposition personnelle date de 1934, elle se tient alors à la Rotonde du Colisée de Tunis. En 1936, il obtient le premier prix de peinture du gouvernement tunisien ainsi que le premier prix de la miniature de l’Afrique du Nord.

Lors de son voyage à Paris il découvre les différentes écoles de peinture et s’imprègne des leçons des grands maîtres.

En 1937, il est décorateur officiel du Gouvernement tunisien à l’Exposition Internationale de Paris. Il collabore au musée de l’Homme pour le département de l’Afrique blanche. Il expose, toujours à Paris en 1937, à la galerie de l’Union latine, quai des Grands-Augustins, et en 1939, à Stockholm, à l’Institut français ainsi qu’au Musée d’Ethnographie.

Considéré comme peintre du bonheur et de l’amitié, de la fête et de l’optimisme, il est inspiré à la fois par le soleil de Hammamet et par les brumes suédoises.

«Sa peinture, empreinte d’un orientalisme sensuel, jamais vulgaire, rappelle l’art des miniatures persanes».

Référence : http://www.tunisiartgalleries.com/index.php?option=com_content&view=article&id=1131:aly-ben-salem-1910-2001&catid=27:tagstoryhistoire-de-lart-et-de-lartiste&Itemid=21

←Retour

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.