Ali Mrabet

←Retour

Ali MrabetNé le 11 mai 1987 à Tunis, est un acteur, danseur et chorégraphe. 

Danse contemporaine :

Après une période de quatre années d’apprentissage en danse contemporaine passées auprès de Hafedh Zallit, durant laquelle il participe à plusieurs créations de la compagnie Haraka Danse sous sa direction, il se lance dans un atelier de recherche au centre culturel de la ville de Tunis, « L’Atelier Haraka en création ». Ce qui donna naissance, après sa première pièce «Tænia», à sa deuxième chorégraphie «Territorium».

Cette pièce est présentée sur les planches du Centre arabo-africain de formation et de recherches théâtrales, le Théâtre El Hamra de Tunis et au Centre National des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef lors des 24h de théâtre non-stop organisées en 2007.

En octobre 2007, Ali Mrabet monte son premier solo, «Hum Yughadirun Wa Yussefirun Bi Samt» (Ils quittent et voyagent en silence) qui est sélectionné dans la section solo de la septième édition de la biennale Danse l’Afrique danse !.

En novembre 2007, il crée avec le styliste tunisien Salah Barka une installation de danse dans le cadre de Dream City, un festival d’art contemporain tenu dans la médina de Tunis.

Acteur :

En mars 2008, il rejoint, dans le cadre de sa formation en dramaturgie, l’équipe des jeunes artistes dramaturges du Centre Arabo-Africain de formation et de recherches théâtrales au Théâtre El Hamra.

Mehdi Ben Attia, réalisateur, choisit Ali Mrabet pour jouer le rôle de Wassim dans son long métrage «Le Fil», premier film qui raconte une histoire d’amour entre hommes en Tunisie aux côtés de Salim Kechiouche. Le film, qui sort en France en 2010, est interdit de diffusion en Tunisie en raison du sujet.

En septembre 2008, Mrabet joue dans une sitcom comique du réalisateur tunisien Nejib Belkadhi, «Weld Ettalyana», son rôle est celui d’un jeune artiste perdu, issu d’un mariage entre un Tunisien et une Italienne.

En mars 2009, il crée avec Amira Chebli et Abdesslem Jmel, après un mois passé au Centre National des Arts Dramatiques et Scéniques du Kef, une pièce de théâtre expérimental se basant sur la danse contemporaine. Intitulée «45° à l’ombre», cette pièce est présentée en un cycle de cinq représentations au Centre Culturel International de Hammamet dans le cadre du Festival International de Hammamet 2009.

Autres projets : À partir d’octobre 2008, il mène un projet culturel sous le nom de «TB KultureS» composé d’une webradio à vocation culturelle artistique alternative, un programme de soutien au jeunes artistes et un opérateur culturel avec la création de deux manifestations, dont «[K]ravane Vidéo».

Depuis août 2009, Mrabet fait partie de l’équipe du talk show Ness Nessma, diffusé sur la chaîne de télévision Nessma, en tant que chroniqueur.

Références : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ali_Mrabet

https://vimeo.com/alymrabet

http://tn-successstory.blogspot.fr/2009/02/aly-mrabet-amour-perseverance-qui-font.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.