Ali Ben Ayed

←Retour

Ai Ben AyedNé le 15 août 1930 et décédé le 14 février 1972, est acteur et metteur en scène. Très jeune, il se passionne pour le théâtre et part en France où il s’inscrit au Conservatoire de Paris. En 1955, il se rend au Caire pour suivre les cours du Centre des Hautes Etudes Dramatiques (cycle terminal). En 1956, il retourne à Paris pour suivre un stage de mise en scène et d’éclairage au Théâtre National Populaire. En 1958, il rejoint la troupe municipale de Tunis en tant que directeur adjoint de Mohamed Agrebi. Enfin, en 1960, il fait un voyage d’études aux États-Unis. Entre temps, il ne cesse de prendre une part active à la création et à la mise en scène de pièces du répertoire tunisien et mondial où il campe généralement le premier rôle. Il fait ainsi sa première apparition cinématographique en 1952 dans «Le voyage d’Abdallah». Parallèlement, il s’intéresse à la radio, surtout pendant la guerre de Bizerte, en produisant plusieurs émissions sur les événements.

Ali Ben Ayed Son passage à la tête de la troupe municipale de théâtre de Tunis marque d’une pierre blanche l’édifice du théâtre tunisien. En effet, c’est avec lui que cette troupe connaît ses années fastes. Son acharnement au travail et son talent, à la fois de comédien et de metteur en scène, lui assurent un rayonnement certain à l’échelle nationale et internationale.

Son répertoire, qui se situe dans la période allant de 1958 à 1971, est riche et varié : il compte pas moins de 27 pièces dont Œdipe Roi, Hamlet, Caligula, L’École des femmes, Othello, L’Avare, Mourad III, Yerma, Le Maréchal, L’Homme à l’âne, La Maison de Bernarda Alba…

Le 9 février 1972, il part à Paris pour faire les dernières retouches à une pièce traitant de la question palestinienne. Trois jours plus tard, le 12 février, il sera victime d’une hémorragie cérébrale qui lui sera fatale. Il décède en pleine force de l’âge à 41 ans. Son nom est désormais donné au Festival Ali Ben Ayed qui se déroule chaque année et qui est l’occasion de rendre hommage à ce grand artiste et dramaturge dont la Tunisie est si fière.

Référence : https://fr.wikipedia.org/wiki/Aly_Ben_Ayed

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.