Aïcha Skandrani

←Retour

Aïcha SkandraniNée à Tunis en 1979, elle est photographe. Elle vit entre Tunis et Paris.Diplômée de l’Institut Supérieur des Arts (ISA), Paris. Elle pratique une photographie dont la particularité est de ne pas traiter de la représentation d’objet, mais de la représentation des effets de la lumière sur les objets. Le résultat est une forme d’abstraction, malgré des sujets bien réels comme les aéroports, les autoroutes, les voitures.

Elle s’affranchit des conventions photographiques admises pour enregistrer la lumière qui, à l’extrême, peut dissoudre les formes dans le frémissement de l‘atmosphère. Cette pratique photographique crée une esthétique de l’évanescent qui s’accompagne d’une portée symbolique.  

A l’opposition lumière-obscurité correspond celle de la naissance et de la mort. Pour Aïcha Skandrani, la « lumière participe à la création de signes (nombres, lettres et symboles) universels ». Le nombre revêt une portée symbolique qui embrasse différentes cultures et religions dans un  esprit de tolérance.

L’œuvre d’Aïcha Skandrani témoigne ainsi d’une conscience spirituelle et d’une recherche philosophique qui enveloppent ses photographies de mystère.

Expositions les plus importantes : 

  • Mai 2014 Espace Cardin, Paris 8ème
  • Mai/ Juin 2014 Galerie 19 Village suisse, Paris 15ème
  • Octobre 2014 Espace Cardin, Paris 8ème
  • Novembre 2011, Fifth International Sacred Music Festival, The Symphony Space, New York
  • Septembre 2011, Etre citoyenne en Tunisie, Galerie Arcima, Paris
  • Juin 2011, Festival des droits humains à L‘Haÿ-les-Roses, Ile de France
  • Novembre 2010, Exposition de groupe, Place aux artistes, Paris
  • Septembre 2010, Trans(e)images Express, Galerie les Damiers, Tunis

Son premier livre «Silence des lumières» est paru en janvier 2013, Collection Art et Poésie ; Jugurtha International, Tunis. Elle y expose ses dernières photos accompagnées de proses et de poèmes. L’écriture de cet ouvrage a été déclenchée par le combat de sa mère contre la maladie, et elle a voulu partager son ressenti, ses émotions, sa philosophie de vie, et son amour…

Références : http://www.aichaskandrani.com/#home

http://www.lepetitjournal.com/tunis/a-voir-a-faire/agenda/147437-aicha-skandrani-silence-des-lumieres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.